News NBA

Alerte générale, la NBA reprend dans trente jours : parfait, on va enfin pouvoir arrêter de faire semblant d’être normal

30 jours. 720 heures. 43 200 minutes, 2 592 000 secondes. Voilà donc le temps qu’il nous reste avant de pouvoir offrir ces petits sourires en coin quand madame (ou monsieur) nous dira « bonne nuit » à 1h du matin. Trois mois qu’on attend ça, on se rapproche, et c’est donc l’heure de vous filer quelques conseils pour le mois à venir.

30 jours, 30 conseils pratiques, la formule était toute trouvée. Histoire d’être prêts le Jour J, mais également histoire de profiter encore un peu de la vie que vos parents appellent « la vie normale ».

  • Vos parents justement, profitez d’eux parce qu’à partir du 21 octobre les visites improvisées se feront de plus en plus rares.
  • Idem pour les copains. Parce que quand vous partez à l’heure où tout le monde arrive, on avoue que votre vie sociale n’en sort pas grandie.
  • Si vous êtes licenciés dans un club ? Donnez absolument tout. Parce qu’on sait ce qui arrive quand on se pointe à l’entraînement avec six heures de sommeil en trois jours.
  • Si vous n’êtes pas licenciés dans un club ? Voir la ligne ci-dessus, à 180 balles la licence c’est quand même mieux de jouer plus de trois matchs dans la saison.
  • Peur de ne pas être à la hauteur du rythme imposé ? Rien ne vous empêche de vous mettre en condition dès maintenant. Y’a de la WNBA au programme, la pré-saison qui arrive, et au pire Netflix conviendra très bien.
  • Peur de ne pas être à la hauteur et de ne connaître qu’un joueur sur deux sur le terrain ? On connait un média NBA qui vous propose 30 jours de folie sur son site et sa chaîne YouTube. Un indice, ça commence par Trache et ça finit par Toque.
  • C’est également l’heure de profiter pendant un mois du temps qui vous sera imparti pour… cuisiner. Parce qu’on connait l’histoire, c’est pas à 2h du matin que tu fais mijoter une blanquette de veau.
  • Repérez d’ailleurs dès maintenant votre partenaire minceur pour cette nouvelle saison, et on nous souffle dans l’oreillette que Leclerc est bien placé sur le marché des Pasta Box.
  • Si t’es étudiant, mise tout sur le mois qui arrive, car ensuite seuls les robots sortent gagnants d’un combo études/NBA.
  • Si t’es sur le marché du travail ? Accumule les heures sur le mois qui arrive, car à la reprise les trois lettres qui riment le mieux avec NBA sont le R, le T et le T.
  • Trente jours, c’est le temps qu’il te reste pour choisir ton camp. Un conseil : Cleveland, Phoenix ou Charlotte sont des camps… que l’on vous déconseille.
  • D’ailleurs, si vos êtes fans de Cleveland, Phoenix ou Charlotte… on vous tire un grand chapeau.
  • Et d’ailleurs, si vous êtes fans de Cleveland, Phoenix ou Charlotte… changez immédiatement, il en va de votre santé mentale.
  • Point géographie tiens, vous avez trente jours pour comprendre que Minnesota, Golden State, Utah et Indiana ne sont pas des villes.
  • Point peine de mort tiens, vous avez trente jours pour comprendre qu’on ne dit pas « les Heat », « les Magic » ou « les Jazz ».
  • Point saucisson/baguette, vous avez trente jours pour apprendre par cœur le nom des onze français qui débuteront la saison. Rudy Gobert au goal, Ian Mahinmi, Sekou Doumbouya, Adam Mokoka et Vincent Poirier derrière, Nico Batum, Evan Fournier et Jaylen Hoard dans un milieu à trois et Frank Ntilikina, William Howard et Elie Okbo en attaque. 4-3-3 estampillé la Dèche.
  • Pour les spécialistes de la sieste de trois mois, prenez conscience tout de suite que Kawhi Leonard et Paul George porteront un maillot des Clippers, que Russell Westbroook habite désormais à Houston, qu’Anthony Davis est un Laker, que Kyrie Irving et Kevin Durant ont déménagé du coté de Brooklyn et que Jimmy Butler est occupé à gérer la meuf de Spoelstra à Miami. Va falloir s’y faire à tout ça.
  • Et rajoutez un Al Horford à Philadelphie, un Mike Conley dans l’Utah, un Brogdon aux Bucks ou un Rubio aux Suns, ça fait pas de mal.
  • Trente jours également pour peaufiner vos pronos. Qui sera champion, MVP, MIP etc, parce que c’est un peu facile de lâcher que James Harden est un bon basketteur quand il vient de poser quatre 60/15/15 de suite.
  • Profitez également du mois qui vient pour aller voir votre toubib, ça sera fait. Parce que si vous le croisez à partir de début novembre, c’est vers les Urgences qu’il vous enverra. Les cernes qui touchent le menton c’est pas normal paraît-il.
  • Inutile du coup de vous dire que les photos d’identité, c’est maintenant ou jamais.
  • Inutile de vous dire aussi que… non, inutile de vous le dire.
  • Trente jours, c’est également le temps qu’il vous reste pour chercher des excuses, car il faudra bien convaincre Thomas que votre absence à ses 30 ans est légitime.
  • Trente jours c’est également le temps qu’il vous reste pour chercher des excuses, car il faudra bien convaincre Monsieur Morello que votre retard au taf est légitime.
  • On vous laisse également profiter de ce mois qui arrive pour vous nourrir de télé pendant que vous en avez le temps. Et à ce sujet on ne vous conseille évidemment pas Touche Pas A Mon Poste sur C8, ni l’heure des Pros sur C-News. pour le reste c’est open-bar.
  • Répète après moi : la journée commence à minuit et elle finit à 17h. La journée commence à minuit et elle finit à 17h. La journée commence à minuit et elle finit à 17h. La journée commence à minuit et elle finit à 17h. La journée commence à minuit et elle finit à 17h. La journée commence à minuit et elle finit à 17h. La journée commence à minuit et elle finit à 17h.
  • Apprenons désormais ensemble le vocabulaire obligatoire pour être à la page. 1) Remplir mon deck en TTFL, 2) Allez, café, 3) Mercredi Panzani et 4) Gérard est le GOAT.
  • Point important et particulièrement sensible en ce moment : estimons-nous heureux d’avoir en 2019 un contenu incroyable quand on est fan de NBA. BeIN Sports, TrashTalk, First Team et le JT de TF1, on est ensemble, enfin presque tous.
  • Et puisqu’on parle de contenu, on vous laisse dès à présent vous abonner à nos comptes Facebook, Twitter, Airbnb, Instagram, YouTube, Le Bon Coin, Porn Hub et Immo de France. On est par-tout.
  • Dernier conseil maison ? Aimez-vous, aimons-nous, et n’oubliez pas que si vous devez détester un seul des acteurs de la NBA, Chris Paul est un candidat logique.

Trente jours que l’on passera, nous, à vous chérir car vous le méritez, à chérir cette NBA car on l’aime à la folie, et à patienter tout comme vous avant le début du show. Chaque année c’est la même et puis… non, chaque année c’est toujours plus fort que la fois d’avant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top