Rockets

Iman Shumpert refuse l’offre de contrat des Rockets : on lui dit qu’il n’y a personne d’autre sur lui ?

Iman Shumpert

C’est peut-être pas le bon moment pour faire le difficile, Iman.

Source image : Youtube

Arrivé en cours de saison dernière à Houston, Iman Shumpert ne laissera pas un souvenir impérissable dans le Texas. Car la carrière de Shumpert chez les Rockets va couper court puisque l’ailier a refusé le contrat offert par la franchise. Reste à voir désormais s’il intéressera une autre franchise.

On s’en doutait au vu de ses dernières saisons, mais Iman Shumpert ne parviendra pas à choper à nouveau un contrat de 40 millions sur quatre ans, comme c’était le cas en 2015 avec les Cavaliers. Mais à ce rythme, l’ailier risque de ne pas choper de contrat du tout. Car sa dernière saison ne parle pas pour lui : 62 matchs joués entre les Kings et les Rockets, avec seulement une titularisation sur 20 matchs du côté de Houston. En fait, depuis qu’il a prolongé à Cleveland, Shumpert enchaîne les pépins physiques et peine à revenir à un bon niveau, même si c’était pas tout mal à Sacramento. Mais sur sa dernière expérience dans le Texas, l’ancien champion en 2016 tournait à seulement 4,6 points par match en 19 minutes de moyenne, et ça ne s’est pas amélioré en Playoffs. On attend toujours de Shumpert un vrai apport de 3&D, sauf que dans 3&D, il y a 3. Et à ce niveau-là, l’ancien des Knicks galère depuis un moment et tournait à moins de 30% de loin la saison dernière avec les Rockets. Bref, l’extérieur n’est plus vraiment dans une position de force en NBA, et on pourrait s’attendre à ce qu’il saute sur n’importe quelle occasion de rester dans la ligue. Sauf que non, puisque Shams Charania de The Athletic nous rapporte qu’il aurait refusé une offre de contrat de Houston :

Une décision qui peut apparaître étonnante à première vue, mais Shumpert a probablement ses raisons. Maintenant, reste à savoir comment il peut retrouver une place en NBA. Qu’on soit clair, il reste des arguments à Shumpert pour rester dans la ligue. D’abord, Shumpert n’a que 29 ans, normalement pas l’âge auquel on galère à choper un contrat, mais ça montre qu’il est censé pouvoir évoluer au plus haut niveau pendant encore quelques saisons. Ensuite, si le shoot manque pour en faire un vrai 3&D, il n’en est pas moins un bon défenseur sur les lignes extérieurs, toujours pratique en sortie de banc. Et si les blessures le laissent tranquille, il pourrait bosser un peu son shoot et retrouver des pourcentages un peu plus corrects (il tournait à 36% du parking en 2016-17). Sans oublier que le gars connaît bien les Playoffs, avec plusieurs Finales disputées chez les Cavs. Pour retrouver une franchise d’ici le début de la saison, ça peut être juste, surtout que son nom n’a été annoncé nulle part ailleurs, mais il pourrait toutefois retrouver vite une équipe en cours de saison, quand certaines franchises voudront faire des ajustements.

Alors qu’il galère un peu depuis quelques temps, Iman Shumpert se permet donc de refuser des offres de contrat. Bizarre, mais il doit savoir ce qu’il fait. En tout cas, il reste une place à prendre à l’aile du côté des Rockets. Ça sent le retour de Carmelo tout ça (ou pas).

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top