Suns

Le calendrier des Phoenix Suns 2019-20 : dates importantes, matchs immanquables, c’est par ici !

Devin Booker

C’est l’heure des double-teams.

Source image : YouTube

Il est prêt, il est officiel : le calendrier des Phoenix Suns édition 2019-20 est enfin tombé ! Pour ne rien louper du programme qui attend les fans et les joueurs en NBA cette saison, voici l’analyse complète des matchs à venir.

Nouveau management, nouveau coach, nouveaux joueurs, nouveaux espoirs ? Depuis des années, dans l’Arizona, on connaît la chanson. Il y a du jeune à potentiel qui débarque, il y a du client qui a déjà montré qu’il pouvait cartonner, il y a de l’ambition, et patatra. Les Suns nous régalent, malheureusement, dans l’art de prendre les attentes de chacun et les réduire en bouillie. Mais parce qu’on aime reprendre ce même processus et qu’on y croit franchement pour cette fois, les petits gars de Phoenix pourraient surprendre du monde cette année. Monty Williams aux commandes, des cadres sérieux dans le vestiaire, l’image de la franchise changera-t-elle enfin dans la sphère NBA ? Cela passera par un premier test d’envergure, en tout début de saison. Avec de nombreux matchs à domicile, une motivation qui sera évidente et l’envie de créer une belle dynamique de groupe, les Suns auront fort intérêt à démarrer fort en empilant des victoires surprenantes. Même des défaites au finish seront acceptables, tant que l’investissement est présent et le public ne hue pas en automne. Pas facile, mais pas infaisable. Le calendrier global de Phoenix sera probablement vécu comme une belle descente de montagnes russes, le début donnant des papillons dans le ventre avant de finir sur une descente de la mort (mars), un pick de Draft à protéger et donc toutes les défaites à envoyer aux toilettes en sortant du manège. Notons tout de même, pour les fans de longue date, les retours de Josh Jackson, Dragan Bender et TJ Warren notamment, qui auront à coeur d’envoyer du lourd dans leur ancienne salle. Pour le reste, classic shit, tout ce qui vient de Los Angeles et peut se faire battre, les habitants de Phoenix prendront avec grand plaisir.

# Plus long road-trip : 6 matchs (mars)

# Plus longue session maison : 6 matchs (novembre)

# Mois le plus chaud : février (finish tendu)

# Mois le plus cool : novembre (viva la casa)

# Matchs en antenne nationale : 1 sur toute la saison.

# Nombre de back-to-backs : 13 sur toute la saison.

# Nombre de rencontres tôt en France : 5 sur toute la saison.

# Trois affiches à retenir : Kings (23/10), Lakers (12/11) et Warriors (29/02)

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top