Mavericks

Luka Doncic se sent plus rapide depuis sa remise en forme : ah bah c’est sûr qu’on se traîne plus facilement avec des kilos en moins

Luka Doncic

Ça promet !

source image : NBA league pass

L’évolution physique de Luka Doncic est l’une des news qui a fait le plus parler cet été. Les photos publiées sur son compte Instagram ont affolé les fans et surtout pas mal interrogé le microcosme NBA. Adieu les joues de mangeur de bonbons, et bonjour le corps d’athlète.

L’année dernière, le physique du Slovène avait quelque peu inquiété les fans des Mavericks. Souvent acclamé pour ses performances sur le terrain, Luka a par contre souvent été critiqué par rapport à son poids. Certains voyaient cela comme « le problème qui fera que Doncic ne sera pas une star ». Haha, on rigole bien. Même avec ses petites joues, le phénomène de Dallas a prouvé cette année qu’il avait toutes les qualités pour devenir un très grand en NBA. Mais ce qu’il faut se mettre dans la tête aussi, c’est qu’après sa saison avec le Real Madrid – où il avait remporté l’Euroleague avec le titre de MVP, et celui de MVP du Final Four au passage (d’accord, rien que ça) – , le futur rookie de l’année n’avait pas eu la même intersaison que les joueurs de la Grande Ligue. Cette année, grâce au super bilan des Mavericks (33 victoires – 49 défaites), Doncic a eu depuis mi-avril pour se sculpter. Et c’est ce qu’il a raconté à Dwain Price, de Mavs.com.

« C’était un été différent pour moi. C’est la première fois que j’ai eu autant de jours de libre – en fait, des mois. Donc c’était super pour moi. »

Maintenant, c’est sûr que la nouvelle super forme de Luka va lui donner de nouvelles opportunités dans son jeu. Du haut de ses 2m01, il n’avait déjà pas grand mal à monter à l’arceau (coucou Paul Millsap), alors on peut imaginer que désormais il va bondir le Matador. Bon, mollo les fans, on vous voit venir. Pour l’instant, Doncic doit encore s’améliorer dans pas mal de compartiments de son jeu. Bon manieur de ballon, on est encore loin de le voir dribbler à la vitesse des meilleurs. Son step-back aussi pourrait être amélioré. Même si Luka le maîtrise très bien, il peut encore devenir plus dangereux. Et le plus gros à travailler, c’est sa défense. Ah bah forcément, c’est plus dur de se traîner des deux côtés du terrain quand on a quelques kilos en trop. Avec son nouveau corps de rêve, on imagine qu’il va encore plus dominer le jeu de Dallas.

« Je dirais que je suis plus rapide maintenant. Donc ma défense va s’améliorer, c’est sûr. »

Vu ce qu’il a proposé l’année dernière, on est surtout inquiets pour les adversaires de Dallas. Son association avec Kristaps Porzingis fait peur et étant donné le nouveau physique de Luka, ça promet encore plus.

Source texte : Mavs.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top