Grizzlies

Les Grizzlies engagent Niele Ivey en tant qu’assistante : au revoir Notre Dame, bienvenue à Memphis

Après 12 ans à la fac de Notre Dame, Niele Ivey débarque chez les Oursons.

Source image : YouTube

Avec l’arrivée du nouveau coach Taylor Jenkins en provenance de Milwaukee, le banc des Grizzlies aura une gueule bien différente la saison prochaine. Un renouveau du staff qui coïncide avec un renouveau d’identité du côté du Tennessee. Au revoir le Grit and Grind, bonjour la fougue de la jeunesse. La jeunesse, Niele Ivey connaît bien, elle qui a été assistante à l’université de Notre Dame. Et Memphis a décidé de l’engager pour apporter son expertise au nouveau projet de reconstruction.

Si pendant l’offseason, on se concentre surtout sur les trades et les moves des free agents, il ne faut pas oublier que ça bouge aussi pas mal sur les bancs. Et ce, surtout lorsqu’on décide de faire confiance à un nouveau head coach. C’est le cas des Grizzlies qui ont engagé en juin dernier Taylor Jenkins. L’ancien assistant de Mike Budenholzer à Milwaukee vient de finaliser son staff pour sa première saison en tant que head coach et dans celui-ci, on retrouve Niele Ivey. Ivey est une ancienne joueuse WNBA et était, avant son arrivée à Memphis, coach assistante dans le staff de Muffet McGraw, qui entraîne les filles de la fac de Notre Dame. Elle était également coordinatrice du recrutement. C’est le compte Twitter de l’équipe universitaire féminine qui a annoncé la nouvelle. Jenkins n’est pas le seul rookie head coach de la Grande Ligue à faire confiance à une entraîneuse universitaire pour un poste d’assistante. En effet, John Beilein, nouveau coach des Cavs, a engagé Lindsay Gottlieb, ancienne head coach de la fac de Californie.

On peut dire que le CV de Niele Ivey est bien rempli. Formée à Notre Dame où elle a brillé en tant que meneuse de jeu, elle a ensuite effectué une courte carrière en WNBA, avant de se tourner vers le coaching. Après deux saisons dans le staff de l’équipe féminine de l’université de Xavier, elle est retournée dans sa fac de Notre Dame en 2007, l’un des meilleurs programmes de basket féminin. Elle est ainsi restée 12 saisons chez les Fighting Irish, dont les quatre dernières en tant que coach assistante et coordinatrice du recrutement. Elle compte à son palmarès un titre universitaire en tant que joueuse (2001) et en tant qu’assistante (2018), sans oublier six Finales NCAA sur le banc de Notre Dame. Le développement des jeunes talents, elle connaît. Elle ne devrait donc avoir aucun mal à contribuer au projet de reconstruction des Grizzlies. À noter qu’Ivey devient la neuvième femme à occuper un poste de coach assistante en NBA.

Outre Niele Ivey, les Grizzlies ont également annoncé les autres membres du nouveau staff de Taylor Jenkins, composé désormais de Brad Jones, David McClure, James « Scoonie » Penn, Vitaly Potapenko et Neven Spahija. Ivey devrait être un bon fit dans le projet de reconstruction des Oursons vu son expérience universitaire. Son rôle sera important puisqu’on sait à quel point le player developpement est crucial dans une jeune équipe en quête d’identité.  

Source: Twitter Notre Dame WBB / NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top