Cavaliers

Lindsay Gottlieb débarque sur le banc des Cavs : une femme assistante coach d’accord, mais surtout un joli CV

Lindsay Gottlieb

Cleveland a décidé de piocher en NCAA cette saison et on ne parle pas de la Draft.

Source image : YouTube/KPIX CBS SF Bay Area

Si Lindsay Gottlieb est la première femme venant de NCAA à rejoindre un banc NBA, elle a surtout un vrai bon CV, qui devrait faire du bien au nouveau staff des Cavaliers. Vu l’état de la franchise actuellement, la nouveauté pourrait bien être la solution.

Les Cavs continuent de composer leur staff de coachs universitaires. John Beilein est devenu le nouveau head coach de la franchise de l’Ohio il y a quelques semaines, après avoir entraîné Michigan pendant plus de dix ans. C’est maintenant au tour de Lindsay Gottlieb, autre connaisseuse du basket universitaire, de rejoindre le banc de Cleveland. C’est Adrian Wojnarowski de chez ESPN qui a lancé l’info. Celle qui était jusqu’ici coach de l’équipe féminine de l’Université de Californie va devenir la deuxième assistante de Beilein. Une information confirmée hier par les Cavaliers, qui se sont réjouis de cette embauche, et qui ont semble-t-il trouvé la bonne pioche pour le poste. Car la coach ne sort pas de nulle part. En huit saisons à la tête des Golden Bears, elle a atteint une fois le Final Four en 2013 et affiche le bilan positif de 179 victoires pour 89 défaites. Avant d’être à la tête de cette équipe, elle était coach de UC Santa Barbara, où là encore son bilan était positif. A 41 ans, elle a donc un vrai CV, et s’est fait un nom dans le petit monde du coaching universitaire. Réputée pour être très dynamique et proche de ses joueuses, nul doute qu’elle pourrait faire du bien sur le banc des Cavs.

Reste à savoir comment elle va s’adapter à une équipe masculine au sein de la Grande Ligue. On sait qu’elle va découvrir un monde très différent de ce qu’elle connait, un monde plus cruel, avec plus d’argent en jeu, et où les staff sont souvent les premiers visés en période de crise (un truc que Cleveland bien). Les styles de jeu à adopter seront eux aussi très différents. Et puis, on ne peut pas franchement dire qu’elle arrive dans le staff d’une équipe en très grosse forme non plus. Cette saison, les Cavs on terminé quatorzièmes à l’Est, avec un bilan très moche de 19-63. C’est un très gros chantier que récupère John Beilein, un chantier où on a l’impression que tout est à faire. Alors pour tout refaire sur le parquet, on commence par tout refaire du côté du staff, et on décide de s’appuyer sur un gros vent de fraîcheur, de gens qui ne connaissent pas la Grande Ligue, mais qui ont fait leur preuve chez les plus jeunes. Le profil de Gottlieb a séduit, reste à voir comment la mayonnaise va prendre.

Les Cavaliers continuent la refonte de leur staff pour préparer le début d’une nouvelle ère dans l’Ohio. LeBron James est parti depuis un an et tout est à reprendre à la base. La coach de 41 ans pourrait parfaitement s’inscrire dans ce projet, et vu la tronche qu’a la franchise actuellement, on se dit qu’un petit vent de fraîcheur ne fera pas de mal.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top