Los Angeles Clippers

Officiel, Patrick Patterson et le Thunder se quittent bons amis : ça sent les Clippers pour Pat le Patrouilleur, plutôt une belle opération

Pat Patrouille

Le gars délaisse son T2 et va tranquillement emménager dans une villa.

Source image : YouTube

Avec toutes ces conneries de barbeuks et de concours de bombes à la piscine municipale de Conflans… on en oublierait presque que la Free Agency n’a pas dit son dernier mot. Le dernier NBAer à avoir vu son nom associé à un déménagement ? Patrick Patterson, ce bon vieux Pat le Patrouilleur, qui va donc quitter le Thunder après une saison compliquée pour très probablement rejoindre… les Clippers. Imagine t’as une paire de sept et tu te retrouves avec un full aux dames, elle est pas belle la vie ?

Si certains des fans du Thunder préféreraient sans doute voir Chris Paul s’assoir sur ses 123 millions restants à percevoir – on peut toujours courir, et vite – c’est un autre soldat de l’Oklahoma qui a dit au revoir hier à la Chesapeake et Oklahoma City. Patrick Patterson, aka Pat Pat, aka le chef de la Pat Patrouille, quitte donc le centre-centre des États-Unis, d’un commun accord avec la franchise dans laquelle il évoluait depuis deux ans et son arrivée en provenance de Toronto. Deux saisons compliquées lors desquelles son temps de jeu se sera vu réduire d’une dizaine de minutes en moyenne, passant d’un rôle utile avec les Raptors, les Kings ou les Rockets à celui d’un remplaçant de bout de banc avec OKC. C’est donc fort logiquement que l’homme a la carrure de déménageur s’est entendu avec sa franchise pour emmener ses très larges épaules vers d’autres contrées, s’asseyant en partie sur les 5,7 millions restants sur son contrat.

Et où peut bien se retrouver un joueur solide, pas cher et en quête de gloire ? A Los Angeles bien sûr, et plutôt du côté rouge si vous voyez ce qu’on veut dire. Car c’est donc avec les Clippers que Patou pourrait/devrait s’engager au minimum vétéran, histoire de compléter le banc de Doc Rivers, de jouer probablement moins que la saison dernière mais cette fois-ci un peu plus longtemps au printemps, ce qui pèse forcément dans la balance. A noter que pour l’instant c’est davantage le souhait du joueur que celui des Clippers, mais que tout ça devrait se décanter dans les heures qui viennent étant donné que les nouveaux Monstars de l’Ouest se gardaient encore deux spots dispos dans le roster, typiquement pour ce genre de vétéran leader de vestiaire. Le roster des Clippers aujourd’hui ? Miam-miam :

  • Meneurs : Patrick Beverley et Lou Williams
  • Arrières : Landry Shamet, Rodney McGruder, Jerome Robinson et Terance Mann
  • Ailiers : Kawhi Leonard, Paul George et Moe Harkless
  • Ailiers-forts : Montrezl Harrell et JaMychal Green + Patrick Patterson ?
  • Pivots : Ivica Zubac et Mfiondu Kabengele

En cas de signature de Patoche, c’est un intérieur solide, capable de défendre un minimum et surtout d’écarter les défenses grâce à son adresse de loin qui rejoindra le roster déjà quatre étoiles des Clippous. Le genre d’ajout intelligent, peut-être plus en dehors du terrain que dessus, puisque le talent à dispo du Docteur Rivière semble aujourd’hui suffisant pour mettre des branlées tous les trois jours à absolument tout le monde.

Signature – peut-être – dans les prochaines heures, histoire de compléter encore un peu plus l’effectif des grands gagnants de cette Free Agency. Et disons que Patricio Patterssonne en serait lui aussi un grand gagnant, avec tout le respect que l’on a pour Dennis Schroder, Billy Donovan et tous les cerveaux encore présents à OKC.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top