Celtics

Jayson Tatum aurait joué un grand rôle dans l’arrivée de Kemba Walker à Boston : Paris serait donc le lieu où les agents libres se décident ?

Profil Draft Jayson Tatum

« Je lui ai dit qu’on n’allait pas gagner de titres, que ça ne lui changerait pas de Charlotte, et il a accepté. »

Source image : YouTube

Une future carrière de GM est à prévoir pour Jayson Tatum. Y’a le temps, le petit est encore tout jeune, mais s’il en a envie, le talent de recruteur semble bien présent. En effet, l’ailier des C’s a apparemment beaucoup saucé Kemba,et ce jusqu’à ce que le contrat soit signé à Boston. Et c’est dans notre belle capitale que tout s’est joué lors d’un évènement organisé par Jordan Brand cet été. Il a du jeu mais il a aussi de la tchatche, quel homme ce Jayson.

Cet été, Kemba Walker a fait fort. Au-delà de signer chez les Celtics, il a réussi à dire non à Michael Jordan. Et celui qui a engrainé le départ n’est autre que son nouveau pote chez Jordan Brand : Jayson Tatum. Si les nouveaux chez Jordan sont tous bons dans le recrutement, peut-être que Zion Williamson pourra ramener Carmelo Anthony à la Nouvelle-Orléans, qui sait mais ne nous égarons pas. En tout cas Jay a réussi son coup, bien aidé par le CV de sa franchise : tout simplement la plus titrée de l’histoire de la Ligue. Et justement garçon, comment t’as fait pour faire venir Kemba ?

« Je ne lui ai jamais dit de venir, mais je lui ai dit que j’adorerais le voir rejoindre l’équipe, en lui disant comment c’est ici. Bien-sûr tout le monde doit faire ce qui est le mieux pour lui-même, et je suis content pour lui « .

Voilà voilà, si vous cherchez comment ramener de bons joueurs dans votre équipe de basket, ne leur dites pas de venir mais dîtes plutôt du bien de l’équipe. Ça passe aussi, et c’est surtout moins rôdé. Et voilà comment Kyrie Irving est aujourd’hui remplacé, et en plus par un gars qui sait jouer au basket. Boston peut clairement rester en haut de l’affiche, enfin on a l’impression.

Du coup, bonne nouvelle, la relation entre l’ailier et son meneur semble déjà bonne. Les deux ont pu devenir potes dès le voyage à Paris, ce qui laisse penser qu’une bonne connexion sur le terrain est plus que probable. Kemba Walker est aussi satisfait du travail de recrutement effectué par Jayson Tatum. Et c’est pour ESPN qu’il évoque le sujet :

« On parle déjà depuis quelque temps. Quand on a quitté Paris et que les jours sont passés, la Free Agency a commencé et j’ai pris ma décision, c’était en grande partie grâce à lui. (…) On a parlé de la ville, des fans, de l’atmosphère, de coach Stevens, quelques joueurs de l’équipe, comment les choses se sont passés l’année dernière et des trucs comme ça. Mais à aucun moment il ne m’a dit, ‘Viens’. »

Avec le meneur ultra-tonique, les Celtics compensent de belle manière la perte de Kyrie Irving. Car on peut le dire, c’était vraiment difficile de faire mieux. Un nouvel All-Star dans la team et une bonne chance d’aller loin en Playoffs cette saison, objectif atteint. Marcus Smart l’a dit cette semaine, les C’s vont apprendre des erreurs de l’année dernière. Le duo composé de Jayson Tatum et de Kemba Walker, les deux nouveaux best friends, sera bien épaulé par les autres talents disponibles dans l’équipe. Parce qu’il y en a un paquet hein ! Danny Ainge et le front office des Celtics peuvent donc dire merci à Jayson Tatum, parce qu’il a tout simplement fait le boulot à leur place.

Pour le bonheur du basket (ou pas), les stars de la NBA savent se convaincre entre elles pour créer des équipes qui feront de la Grande Ligue un championnat toujours plus intéressant à regarder. Les Celtics ont récupéré Kemba Walker, merci Jayson, mais maintenant au boulot.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top