Divers

Bonheur du mois d’août, on est tombé sur une vidéo… old-school : c’est bien claqué mais ça vaut le détour

C’est l’histoire d’un mec qui cherche des vidéos à montrer à son fils, afin de perfectionner sa gestuelle aux lancers. Ah oui, son fils n’a même pas deux ans, mais y’a pas d’âge comme dirait l’autre. Et puis comme on ouvre une malle aux trésors, voilà qu’il tombe sur une vidéo datée de 19 ans, dans laquelle la Slam Nation mais aussi Laurent Sciarra et Hervé Dubuisson sont portés aux nues. Bon, c’est Vincent Perrot, Michel Boujenah et Muriel Hermine qui gèrent le bizz sur TF1, mais il n’empêche que c’est collector, et que l’on ne pouvait décemment pas garder ça pour nous. Allez, direction le passé.

Qui dit basket sur TF1, et globalement sur toutes les chaînes dîtes généraliste, dit… drôle de sentiment. Ça balance des Boris Viaud en pagaille, ça demande comment on peut bien faire pour s’acheter des chaussures quand on chausse du 49 et ça regarde finalement le basketteur comme si c’était une bête de foire, en lui demandant s’il a déjà joué contre Mickaël Jordane. On connait tous l’histoire, mais on préfère regarder ça d’un œil amusé.

Flashback donc, et direction l’année 2000, année du bug, année des victoires de Mary Pierce à Roland-Garros et d’Amélie Mauresmo à Melbourne, année phare pour Daft Punk ou Eminem, mais stoppons un paragraphe qui pourrait bien faire la taille d’un bouquin si on se laissait prendre au jeu. Ce qui nous intéresse aujourd’hui ? C’est cette fameuse « émission des records » dans laquelle le basket va être mis à l’honneur, façon TF1. On y aperçoit tout d’abord Bouna Ndiaye, aujourd’hui agent français le plus influent et à l’époque – entre autres – porte-voix de la mythique Slam Nation, véritable institution du dunk en France dans les années 2000, nourrie aux and-one mixtapes et mère de quelques uns des plus grands dunkeurs de l’histoire, et bien au delà de nos frontières. Kadour Ziani, Abdoulaye Bamba, Salomon Sami, Steev Lobel et bien d’autres Yamakasi du tomar, invités ce soir-là à subir la verve de Vincent Vince Perrot, tout émoustillé devant tant de centimètres, lui qui préfère habituellement la vitesse des gros moteurs à la détente de nos gonzes. On y voit donc la troupe enchaîner les windmills, riders et autres 360 devant un public qui applaudit comme si c’était Ruy Blas au théâtre, mais balek comme dirait Claude, le basket est en prime time sur la chaîne la plus regardée du pays.

L’étape 2 de ce chapitre basket ? Elle se déroulera également sous les yeux d’un Michel Boujenah émerveillé par ces géants, mais elle opposera cette fois-ci deux légendes du basket français et sur la ligne des lancers. D’un côté Laurent Sciarra, bas de survêt style Panzeri, débardeur And-One et sourire absent comme à son habitude, et de l’autre Hervé Dubuisson aka Papy fait de la résistance, pas loin d’être le GOAT français avant l’arrivée des Tony and co. dans nos vies. Copa cabana mes couilles style, Lolo va saigner le duel dans une ambiance de fête foraine et le show se terminera avec un presque dunk de Muriel Hermine, kamoulox level infini.

Voilà, ça ressemble à rien, la qualité est dégueu mais la barre de rire fut immense au réveil. C’est cadeau, vive l’été.

1 Comment

1 Comment

  1. Alceste Poquelin

    2 août 2019 à 11 h 34 min at 11 h 34 min

    Excellent.

    D’ailleurs, pour ceux qui veulent trouver de vieux matchs ou de vieux docus, ce site est une perle.

    https://www.bballchannel.fr

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top