Blazers

Kent Bazemore ou Rodney Hood : c’est qui le 3ème larron qui viendra compléter les ailes des Blazers dans le 5 majeur ?

blazers bazemore hood

Plutôt Nécrophile ou Quartier ?

Source image : montage NBA League Pass

Avec du talent à bord et des rotations à définir, les Blazers doivent déjà se pencher sur un sujet qui pourrait ambiancer les fans de Portland pendant la saison à venir : Kent Bazemore ou Rodney Hood, quel copain viendra épauler Lillard et McCollum sur les ailes de l’Oregon ?

Jason Quick, au rapport. Le reporter de The Athletic a effectué un checkup complet de l’effectif de Terry Stotts et a commencé, comme nombreux de ses collègues, à effectuer des projections sur les rotations des Blazers. Le groupe 2019-20 qui accompagnera Jusuf Nurkic dans sa rééducation est bourré de talent, avec des joueurs expérimentés, mais aussi jeunes, polyvalents, doués, et qui ont chacun une carte à jouer. Par conséquent, il faut satisfaire tout le monde, et il faut surtout cimenter ce qui vient de se passer lors des derniers Playoffs. On adore Lillard et sa clique, mais on n’a pas non plus envie que les types nous fassent un énorme plat en 2018, une dinguerie en 2019, avant de décevoir à nouveau en 2020. Cela tombe bien, le management local dirigé par Neil Olshey a mis les petits plats dans les grands et a donc décidé d’entourer Dame avec des copains de qualité. Hassan Whiteside, Pau Gasol, Anthony Tolliver, Mario Hezonja et Nassir Little, du renfort de qualité pour confirmer le fait que les Blazers font partie de l’élite à l’Ouest. Cependant, avec autant de joueurs à disposition, il faut gérer les envies de tout le monde et donc répartir un temps de jeu qui soit pertinent. Travail facile pour Stotts ? Certainement pas. Mais des bases sont aisées, à commencer par le cinq majeur de Portland en octobre prochain. En prenant en compte la blessure de Nurkic, il y a de fortes chances pour que le trio intouchable à chaque début de match soit Lillard – McCollum – Whiteside. Un débat peut avoir lieu sur le poste d’ailier fort, en fonction des préférences de chacun, mais vu les progrès montrés par Zach Collins pendant la saison comme les Playoffs, ainsi que sa capacité à espacer le terrain avec un poignet intrigant, il y a moyen qu’on retrouve le garçon dans le cinq majeur aux côtés de Blancôté. C’est sans parler de leurs capacités défensives, qui feront le plus grand bien aux deux snipers des Blazers, ravis de pouvoir compter sur de beaux remparts en deuxième rideau. Mais alors… que faire du poste 3 ? Sur l’aile, les options sont variées mais se croisent autour de deux noms : Kent Bazemore et Rodney Hood. Chacun ses qualités, chacun ses défauts, chacun sa façon d’apporter dans le jeu, mais un premier casse-tête pour Stotts qui a poussé Jason Quick à donner son avis sur la question.

Un des sujets intéressants à suivre pendant le futur camp d’entraînement et la prés-saison sera la compatibilité de Bazemore et Hood avec les joueurs qui les entourent. Peut-être que Bazemore marchera bien avec Lillard et McCollum, et Hood développe une bonne synergie avec Simons… ou peut-être l’inverse. Cette entente et ce style de jeu détermineront largement la façon dont Terry Stotts complétera son 5 majeur, mais mon ressenti personnel est que Hood démarrera le camp en tant que titulaire grâce à sa présence antérieure dans le système local et le vestiaire.

Prenons les deux hommes et analysons-les chacun de leur côté. D’abord, Monsieur Quartier. Rodney Hood a très majoritairement évolué en sortie de banc pour les Blazers, lorsque Moe Harkless et Al-Farouq Aminu occupaient les postes 3-4. Plutôt long pour un arrière (2m03), Roné a pour lui d’avoir participé aux derniers Playoffs avec Portland. Plus jeune que Bazemore, Hood est un meilleur shooteur que son nouveau collègue, mais un moins bon défenseur. Est-il meilleur créateur ? La question peut se poser, elle doit d’ailleurs se poser. Car en sortie de banc, il y aura un Anfernee Simons à responsabiliser balle en main, et des joueurs qui iront parfaitement avec lui seront plutôt des snipers capables de sanctionner sur les pénétrations du jeunot. Hood représente une sorte d’assurance (sorry Cavs fans) sur l’aile pour Portland, mais pas ce qu’il y a de plus rassurant. Disons que l’ancienneté joue, allez. De l’autre côté, on a Monsieur Nécrophile. Kent Bazemore débarque à Portland avec beaucoup de qualités pour lui, qui pourraient vite lui obtenir le poste de titulaire. Kent est plus âgé que Hood, meilleur défenseur pour aider Lillard et McCollum en première ligne, un shooteur capable, et un fit certainement plus intéressant dans le cinq majeur plutôt qu’en sortie de banc.  Si Bazemore pourrait être un excellent compagnon de Simons, il semble avoir une approche plus complémentaire avec les autres titus, qui apprécieront grandement l’énergie de Kent à chaque début de match. Mais comme on peut le voir, difficile de séparer Hood et Bazemore, les deux hommes proposant des avantages sérieux pour compléter le cinq majeur de Stotts. Alors, sur qui partir ? La réponse au camp d’entraînement puis en pré-saison.

Lillard, McCollum, Collins, Whiteside et…? L’heure est au pronostic. Portland met en place de nouvelles rotations après avoir effectué de gros changements cet été. Il va falloir se tester, se lancer, notamment à l’aile avec deux clients sérieux et qui iront bientôt chercher un nouveau contrat.

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top