Mondial

Damian Lillard et DeMar DeRozan n’iront pas non plus à la Coupe du Monde : vols pour la Chine à prix cassé en août !

Damian Lillard

On rigole, on rigole, mais il faut quand même trouver au moins 12 volontaires pour partir à la Coupe du Monde.

Source image : Youtube

Nouveaux abandons avant le début des training camps de Team USA pour préparer la prochaine Coupe du Monde en Chine. Cette fois, ce sont Damian Lillard et DeMar DeRozan qui ont sorti leur meilleure excuse pour esquiver la convocation de Gregg Popovich.

Bien trop occupé à enregistrer son troisième album et à pouponner Damian Jr., Dame Dolla ne sera donc pas au rendez-vous de la sélection cet été. On rigole, car le meneur est évidemment un modèle de loyauté. Il s’est tatoué le nom de sa ville natale sur le torse et a déjà déclaré à plusieurs reprises qu’il ne quitterait jamais sa franchise pour se brader à une franchise candidate pour le titre. Le numéro 0 aime faire les choses à fond et c’est sans doute pourquoi il a décidé de jeter l’éponge avant la grande compétition internationale organisée par la FIBA à partir du 31 août selon Shams Charania de The Athletic. Mais il est vrai également qu’après une magnifique campagne de Playoffs avec Portland et un nouveau skeud sur le feu, le produit de Weber State a aussi besoin de souffler un peu sans parler des nuits écourtées par son fiston encore plus en période de canicule. Bref, on accepte le forfait de Damien tout comme celui de DeMar DeRozan qui n’a peut-être pas trop envie de retrouver Kyle Lowry tout de suite après l’obtention de sa bague avec les Raptors. Quoi que, le point guard des Raptors pourrait aussi décider de céder sa place au rythme où ça va en ce moment.

Depuis quelques jours, c’est le festival des refus. Bradley Beal, Tobias Harris et Zion Williamson ont été plus rapides pour s’excuser. Encore avant eux, les plus grosses têtes d’affiche avaient aussi agité le drapeau blanc. Pas grave Ramesse, à l’année prochaine. Ok Antho, on comprend que les pool parties dans la villa de LeBron à Beverly Hills t’attirent plus que la Chine. Mais finalement, Gregg Popovich va devoir réfléchir à une toute nouvelle méthode pour sélectionner ses joueurs, lui qui est désormais en charge de l’équipe nationale depuis cette année. Connaissant le tempérament du boss à la barbe blanche, les absents de 2019 pourraient ne pas être convoqués pour les Jeux Olympiques en 2020. A condition bien sûr que Team USA se qualifie car si l’hécatombe continue le Pop pourrait vite se retrouver avec l’effectif des Spurs d’Austin pour tenter d’aller chercher une médailles dans moins de deux mois. Au moins, cela rééquilibrera peut-être un peu la compétition qui avait tendance à offrir une mixtape des cainri à chaque nouvelle édition. Mais on n’en est pas encore là puisque malgré tous ces abandons, le roster a quand même une meilleure gueule que n’importe quelle autre sélection et les 12 appelés pourraient avoir envie de prouver qu’ils ne sont pas que des suppléants.

La saison NBA a été longue et exigeante et les corps ont besoin de souffler. A moins que ce congé ne soit utilisé pour commencer à bosser l’entente collective à l’occasion de training camps privés. En tout cas, s’il y a une année pour prendre Team USA c’est peut-être 2019.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top