Bucks

Frank Mason III décroche un two-way contract avec les Bucks : il va falloir faire ses preuves pour jouer la gagne cette saison

Frank Mason III

Nouveau départ chez les Bucks pour Frank Mason III

Source image : Youtube

Voilà une info qui ne fera pas soulever les foules, mais Milwaukee complète petit à petit son roster en faisant signer un troisième meneur. Frank Mason III, récemment coupé par les Kings, va devoir cravacher pour récupérer les miettes derrière Eric Bledsoe et George Hill. 

On devine que n’avez pas sauté de votre canap’ en voyant la news et pour cause : Frank Mason III n’est pas un joueur d’exception en NBA. Certes, il avait rendu quelques services aux Kings lors de sa saison rookie en relais de De’Aaron Fox (8 points en 19 min et 36% du parking) mais la saison passée a été beaucoup moins kiffante avec trente-huit petits matchs seulement, des blessures persistantes et des pourcentages en baisse (22% derrière la ligne, seulement 68% aux lancers). Avec Fox, Yogi Ferrell et désormais Cory Joseph, l’avenir du joueur s’annonçait bien sombre en Californie et le board l’a volontairement laissé libre rapidement pour lui donner une chance de trouver une place dans la ligue. Plutôt classe. Mike Budenholzer cherchait un relais à Eric Bledsoe et George Hill et Frank Mason III a désormais une chance de relancer sa carrière chez un contender mais il faudra tout de même s’accrocher car, selon Shams Charania de The Athletic, il ne s’agit que d’un two-way contract et donc le joueur aura 45 jours pour convaincre le staff de lui faire une place.

Le pari est minime pour le finaliste de la conférence Est. Le joueur ne devrait pas voir beaucoup le terrain, sauf blessure, et si le fit ne prend pas, le board pourra facilement s’en débarrasser. Pour espérer garder un spot dans la team du Freak, le joueur connaît déjà son programme estival : envoyer des bombes from downtown. Un meneur à 22% à longue distance ne fera pas grand chose dans le système de Mike Budenholzer puisque Giannis prendra, comme la saison passée, une bonne partie des possessions. Aller gratter des minutes pendant les blowouts ou en cas de mise au repos, bien sûr, mais n’attendez pas de voir le joueur en face à face avec Steph Curry ou Damian Lillard chaque nuit. Par contre, pas impossible de le voir renforcer les Herds du Wisconsin, l’équipe affiliée aux Bucks, histoire que le staff puisse le voir un minimum en action et lui faire garder le rythme de la compétition.

Vous l’aurez compris, on n’est pas sur la signature du siècle. On souhaite à Frank Mason III de pouvoir intégrer durablement les Bucks mais clairement il va falloir trimer, et surtout éviter de nouveaux pépins physiques. 

Source texte : The Athletic

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top