Summer League

Summer League 2019 : les rookies des Celtics sont de plus en plus kiffants, à Boston on préfère le trèfle aux glands

Carsen Edwards

« I will take my talents to Boston and join Guerschon Yabusele. Oh wait. » – Carsen Edwards

Source image : YouTube

Encore une nuit bien chargée à Vegas, où il est encore temps pour certains d’aller chercher un contrat garanti voire un petit two-way contract des familles. Car si pour certains first rounders l’encre a déjà séché sur le contrat, d’autres, draftés plus tard ou même pas draftés du tout, cherchent encore un spot dans un effectif NBA.

Rui Hachimura continue de prouver à chaque match de cette Summer que les Wizards ont peut-être finalement bien fait de le prendre en #9. Le Nippon enchaîne les perfs et s’est encore montré sérieux et impliqué dans la victoire des siens face aux Hawks 76-71 puisqu’il a cette fois-ci compilé 25 points et 9 rebonds. On commence à saliver quand on regarde les qualités athlétiques du bonhomme et qu’on se dit qu’il devrait balancer des tomars monstres en attrapant les lobs de Jean Mur, quand ce dernier sera redevenu un vrai sportif. Le Thunder a quant à lui tenté d’oublier cette drôle de nuit dans l’Oklahoma et s’est encore une fois imposé face à Portland, mais sûrement pas grâce à l’apport d’un Darius Bazley auteur de 2 tout petits points en 23 minutes. En même temps, difficile de se remettre au basket quand on a tout abandonné il y a un an pour aller bosser chez New Balance pour un stage (1 million de dollars le stage en même temps…). La mention cocorico du soir ? Elle est pour David Michineau qui a largement contribué à la victoire des Clippers face aux Kings 83-80 avec 14 points.

Un duel d’équipes invaincues avait ensuite lieu pour clore la soirée, entre les Celtics et les Grizzlies (y’a bien qu’en Summer League qu’on pourra dire ça, tiens). Au final, une victoire sans appel des C’s, 113-87. Des Celtiques qui continuent de dominer leurs adversaires avec une bonne défense ancrée autour de Tacko Fall (4 blocks encore cette nuit) et une attaque prolifique autour de Carsen Edwards (15 points) et Grant Williams (21 points) . Les Ce’ auront d’ailleurs très vite des choix à faire pour intégrer ces jeunes prodiges au roster. De plus, une place vient de se libérer depuis que les Cs ont coupé Guerschon Yabusele. Il y aura donc de la place… mais pas pour tout le monde, le training camp étant également une étape déterminante pour les kids du Massachusetts. 

On arrive désormais à un moment fatidique de la Summer League. Les GM commencent à prendre des décisions sur qui signer ou qui laisser partir chez les rookies. La régularité est fondamentale à ce moment de l’année si l’on ne veut pas se retrouver sans team au mois de septembre. Les rookies de Boston l’ont bien compris et vont rendre la tâche de Danny Ainge et Brad Stevens compliquée au moment de finaliser le roster du training camp. À la fin, il n’en restera qu’un, alors faîtes vos jeux.                      

1 Comment

1 Comment

  1. Laffreux

    12 juillet 2019 à 15 h 53 min at 15 h 53 min

    Il a une bonne plume ce petit Tom Rousset! Ça pue le ROY pour lui cette année, vous l’aurez lu ici en premier.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top