Warriors

Trade à venir ou pas, D’Angelo Russell compte kiffer son expérience à Golden State : jouer avec Steph Curry, y’a pire

D'Angelo Russell

I’m here for a good time, not a long time.

Source image : YouTube/ESPN

Après la perte de Kevin Durant parti à Brooklyn, les Warriors ont surpris pas mal de monde en signant D’Angelo Russell via un sign-and-trade avec les Nets. Mais DLo est conscient qu’il pourrait simplement servir de monnaie d’échange pour les Dubs dans un autre trade. Pas grave, il compte bien profiter de son séjour dans la Baie tant qu’il y est. 

Cet été annonçait une (relative) reconstruction pour les Warriors. Le départ de Kevin Durant, qui semblait acté depuis bien longtemps, et l’absence de Klay Thompson pendant plusieurs mois devaient faire redescendre les Dubs sur terre après leurs cinq Finales NBA de suite. KD est bien parti le premier jour de la Free Agency, mais les Guerriers ne se sont pas laissés abattre en récupérant D’Angelo Russell via un sign-and-trade avec les Nets pour 4 ans et 117 millions de dollars. On a alors commencé à imaginer un backcourt Stephen Curry – Russell pour martyriser les défenses adverses. Puis on a rapidement appris via Marc Stein du New York Times que DLo ne pourrait en fait être qu’une pièce échangeable dans un autre trade pour les Warriors dans le futur. Cependant, ctrade ne pourra avoir lieu que dans six mois, c’est la règle. Du coup, D’Angelo compte profiter de cette opportunité pour briller et kiffer son expérience à Golden State. Interrogé par ESPN, le dauphin de Pascal Siakam pour le titre de Most Improved Player 2019 a déclaré : 

« C’est une grosse opportunité pour moi, c’est excitant, je vais pouvoir franchir un nouveau palier avec ce groupe qui a laissé son empreinte sur la ligue, donc je suis très excité.

Ce sont des gars qui savent shooter, dribbler et rendre leurs coéquipiers meilleurs. C’est une combinaison dangereuse. Puis vous avez un gars comme Steph qui est capable de prendre feu à n’importe quel moment, ça vous donne un avantage durant le match. Le fait d’ajouter un autre gars qui peut faire ça régulièrement, c’est un atout en plus. »

Si Russell va au moins réaliser la première partie de saison avec les Dubs, le fit semble compliqué à envisager. Premièrement parce que DLo a besoin d’avoir le ballon en main pour créer et que chez les Warriors, le ballon, tout le monde le touche pour trouver le meilleur shoot. Ensuite, en termes de style de jeu, Russell aime opérer en pick and roll, c’est grâce à son travail derrière les écrans qu’il se crée pas mal de tirs faciles. Problème ? Les Warriors et le pick and roll, c’est pas l’amour fou, voire pas l’amour du tout en fait. Les hommes de Steve Kerr utilisent rarement ce système de jeu. De plus, quand ils l’utilisent, c’est pour profiter des replis défensifs adverses hasardeux en transition ou pour créer des décalages sur demi-terrain grâce notamment à la qualité de passe de Draymond Green. Les qualités de créateur de D’Angelo auraient à transparaître dans ce système et on le voit mal se contenter de devenir un simple spot-up shooteur après sa folle progression la saison dernière. 

D’Angelo Russell aux Warriors, sur le papier, c’est joli, sur le terrain, ça reste à voir. Quoi qu’il en soit, DLo compte bien kiffer son séjour à San Francisco et on le comprend, c’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de s’entraîner à côté d’un champion comme Kevon Looney. 

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top