Hawks

Officiel : Jabari Parker arrive chez les Hawks pour 13 millions sur 2 ans, dernier test avant les Xinjiang Flying Tigers

Jabari Parker

C’est quitte ou double.

Source image : Youtube

A la recherche d’une franchise pour se montrer et tenter de faire exploser sa cote, Jabari Parker s’est finalement engagé à Atlanta où il proposera un peu de concurrence à John Collins dans la raquette. L’intersaison des Hawks commence à frôler le perfect.

Auteur d’une belle fin de saison avec les Wizards, le second choix de Draft 2014 était logiquement devenu agent-libre lorsque la franchise de la capitale a décliné sa team option à 20 millions de dollars. Le pari de Bulls s’est avéré perdant, le produit de Duke se retrouvant vite sur le banc dans sa ville natale avant d’être inclus dans le trade qui a permis la venue d’Otto Porter à Chicago. Mais la victime préférée du destin avec Derrick Rose a prouvé suffisamment de choses pour sa première saison pleine depuis 2016 pour décrocher un nouveau contrat intéressant du côté d’Atlanta censé lui permettre d’aller chercher le jackpot dans un ou deux ans. En effet, Mark Bartelstein de The Athletic nous indique que c’est un deal de 13 millions de dollars sur deux ans qui a été signé en Géorgie avec une player option sur la deuxième saison. Du côté de l’ailier-fort l’objectif est clair : sortir une grosse saison sous le maillot des Hawks pour prouver que les blessures n’ont pas entamé son potentiel et qu’une belle carrière de All-Star l’attend avec tout ce que cela implique sur le plan salarial. Dans le camps des Faucons, c’est un renfort de poids pour Lloyd Pierce qui va pouvoir mettre en concurrence John Collins au poste 4 pour tenter de le faire progresser encore plus rapidement.

Victime de deux ruptures des ligaments croisés dans sa jeune carrière, l’ancien coéquipier de Giannis Antetokounmpo chez les Bucks n’a pas dit son dernier mot. Il tournait à 15 points et 7,2 rebonds en 27 minutes de moyenne à la Maison Blanche en sortie de banc et pourrait avoir son rôle à jouer dans la saison des Hawks qui réalisent un début d’été impressionnant en termes de hype. Bien sûr, il ne faudra pas compter sur JP pour enseigner la défense à ses jeunes partenaires, mais il devrait soigner un peu le bilan de cette équipe d’Atlanta qui affiche déjà un joli potentiel avec ses cinq jeunes recrues. Vince Carter n’a pas encore officialisé son retour mais on sait déjà que le tanking ne fait pas partie du vocabulaire de la franchise qui va sans doute chercher à jouer les trouble-fêtes dès la saison prochaine au sein de la Conférence Est. En scred, le contrat de Chandler Parsons a aussi été absorbé pour garder un maximum de flexibilité financière en vue des prochaines Free Agency. Pour le moment, l’heure est à l’apprentissage pour les plus jeunes, et quelques vétérans pour encadrer tout ça ne seront pas de refus. Jabari n’a que 24 ans et 247 matchs dans les jambes mais il est déjà passé par des situations délicates et a su s’en sortir. Il servira d’exemple à la jeunesse ailées sans faire redescendre la moyenne de talent de l’effectif.

Encore un joli move de la part d’Atlanta qui complète intelligemment son roster pour entourer les rookies et sophomores. Si ça passe, les Hawks pourraient servir de tremplin à Jabari Parker qui leur rendra de fiers services à un prix abordable. Si ça casse, ce sera le début d’une période compliquée pour le joueur qui arrivera vers son prime à la fin de ce contrat. Pour Atlanta, le temps ne presse pas et ce n’est que du bonus.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top