Lakers

Officiel : Alex Caruso signe avec les Lakers pour deux ans et 5,5 millions, la plus belle moustache du Pacifique reste à Los Angeles

Caruso

ATTAQUE CARUPELLE.

Source : Twitetr - @Beninho

Vous avez beau nous bassiner avec vos Djimi Butler, LeBron Djemss ou autre Herbert Leonard, l’un de nos GOAT à nous porte fièrement la moustache à l’ancienne et la calvitie bien établie. Il ne ressemble absolument à rien et c’est surtout pour ça qu’on l’aime, alors pas de raison aucune pour que l’on ne lui réserve pas le même sort qu’aux autres.

Connaissez vous l’histoire de l’homme qui avait la coupe de Zinedine Zidane, la moustache d’un acteur porno allemand des nineties mais la détente de Michael Jordan ? Nous allons vous la conter. Alex Caruso, c’est de lui qu’on parle et son nom est également un appel au sexe sur une plage, a débarqué dans nos vies en 2017. Inconnu au bataillon car non drafté et présentant un faciès tout à fait semblable à celui du buraliste de la galerie marchande de Leclerc, Alex a finalement pris place un peu par hasard dans le roster 2017-18 des Lakers pour palier l’absence d’un peu trop de joueurs. Le résultat est immédiat : le type ne ressemble à rien mais il a un petit shoot, sa moustache est disgracieuse mais ses putbacks sont dignes de ceux de Clyde Drexler, on exagère à peine. Rapidement le garçon prend place dans notre Mont Rushmore, gagnant même le doux sobriquet de Carupelle au cours d’un live de Christmas Day dont seuls quelques vrais gars se souviennent. Et depuis c’est l’escalade. Chaque move d’Alex est accueilli comme une bénédiction en notre Sainte-Eglise, chaque entrée de notre Dieu nous rappelle pourquoi on se lève à des heures insensées alors que notre corps lâche de grands stops chez le cardio. C’est donc en quelque sorte comme un jour férié aujourd’hui pour nous, le meilleur ami de Florent Pagny ayant signé hier un nouveau contrat de deux ans pour 5,5 millions de bisous, soit un tout petit moins que DeMarcus Cousins, honteux néanmoins lorsque l’on sait à quel point la présence d’Alex sera beaucoup plus décisive que celle du pivot nomade.

Alex Caruso c’est quoi ? 1m95 de grâce et 84 kilos de muscles, 16,5 points de moyenne en G League chez les South Bay Lakers depuis deux ans, et surtout 9 points, 2,7 rebonds et 3,1 passes la saison passée en NBA, à quasiment 48% du parking s’il vous plaît. Rajoutez à cela des dizaines d’actions de haute voltige réalisées sans entraînement ni tapis de réceptions, quelques centaines de chatons sauvés de la noyade et plusieurs vaccins inventés pour que la Terre continue d’exister, et vous obtenez non pas un homme qui sera peut-être un jour MVP, mais carrément un petit Texan sorti de nulle part qui sera peut-être un jour anobli, président des États-Unis ou tout simplement maître de l’univers. Le genre d’être humain parfait qui vous rappelle à vos points faibles, mais qui vous donne également une raison de vivre quand tout va mal.

Inutile de rappeler que Sir Caruso sera probablement titulaire à la mène la saison prochaine à Los Angeles, avec un duo Rondo / Cook en background, histoire de ne pas trop forcer en filant 48 minutes au GOAT. Faudra pas faire les étonnés quand ça prendra les game winners au nez, à la barbe, au sourcil et au bandeau de LeBron, AD et DMC, mais vous ne viendrez pas dire que l’on ne vous avait pas prévenu.

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Sebb

    8 juillet 2019 à 11 h 41 min at 11 h 41 min

    Excellent Giovanni, on s’inquiétait de voir Gérard disparaitre des radars, mais Carupelle arrive à point nommé pour prendre le relais dans l’incarnation de la goatitude ! Il pourra donner des cours à Saric concernant le port de la moustache (y’en a bien besoin), et s’inscrire au Vavane Fan Club de Calvi, si !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top