Knicks

Officiel : Reggie Bullock signe aux Knicks, des mouchoirs seront à disposition dans cet article

Reggie Bullock

Fan des Knicks, nous sommes avec vous dans cette épreuve difficile.

Source image : YouTube

Après avoir essuyé le refus de Kevin Durant pour signer chez le voisin Brooklyn, il faut bien se rattraper quelque part et c’est avec l’ex-Laker que les New-Yorkais se consolent. Youpi.

Reggie Bullock recevra donc des Knicks 21 millions de dollars sur deux ans, pour apporter du shoot extérieur et de la défense, un peu comme Kevin Durant mais à une autre échelle. Une bonne acquisition pour une équipe qui sort tout de même d’une saison de cancre de la ligue avec 65 défaites. Bon, ça paraît assez officiel, Reggie Bullock ne sera pas « The Chosen One » pour sortir la Grosse Pomme de la misère. Mais comme on dit souvent : la défense gagne des titres ! Et quand un spécialiste du domaine est sur le marché, ce n’est jamais une mauvaise idée de le prendre. Natif du Maryland, il fait ses gammes à l’Université de North Carolina, pour ensuite rejoindre la NBA. Et ce sera avec les Clippers en 2013, version Lob City et Chris Paul qui envoyait n’importe quoi en l’air pour que Blake Griffin et DeAndre Jordan éclatent tout dans le cercle. Après être passé par Phoenix et par la D-League, l’ailier fait un début de saison très correct du côté de Detroit. Puis c’est à Los Angeles et chez les Lakers que Reggie Bullock finit sa saison. Aux côtés d’un LeBron James dans le besoin de shooteurs, celui qui a porté le numéro 35 des Lakers s’est au final vu a plusieurs reprises lancé dans le cinq majeur d’une équipe aux joueurs plus souvent à l’infirmerie que sur le parquet.

Attention aux fans des Knicks, autre mauvaise nouvelle : avec cette nouvelle acquisition, la franchise fait définitivement une croix sur Kawhi Leonard, New York n’ayant plus l’enveloppe nécessaire pour lui courir après. Encore une nouvelle free agency sans aucune star qui se pointe à New-York… Les années précédentes on peut comprendre, mais maintenant que le voisin Brooklyn va commencer à se marrer très fort dans ton dos ça va devenir gênant non ? Les coéquipiers de Frank Ntilikina verront d’ailleurs d’autres nouveaux visages que Bullock dans le vestiaire pour la saison prochaine : Taj Gibson, Bobby Portis, Wayne Ellignton, Julius Randle mais surtout R.J. Barrett seront les « petits » nouveaux au Madison Square Garden. Plusieurs joueurs d’expérience font donc leur apparition, de quoi aider la jeunesse déjà en place (Allonzo Trier, Mitchell Robinson, Kevin Knox…). David Fizdale aura donc des joueurs capables de défendre le périmètre avec Bullock et Ntilikina, mais aussi l’intérieur avec Mitchell, Gibson et Portis, avant d’aller courater en contre-attaque avec les spécialistes R.J. Barrett et Allonzo Trier par exemple. Faire mieux au classement que l’année dernière serait une première étape déjà satisfaisante pour les Knicks (en même temps ce sera difficile de faire pire que 17 victoires en 82 matchs) mais une saison à la Nets 2018-2019 serait déjà un grand accomplissement, pour les fans surtout, pour les pauvres fans.

Un premier jour de free agency compliqué pour la franchise, mais l’argent qui devait servir pour Kevin Durant et Kawhi Leonard est utilisé d’une manière plutôt intelligente avec la venue de joueurs à fort caractère. Mais ne nous emballons pas trop au début de la saison, c’est un peu ce qu’on fait depuis plusieurs années avec les Knicks…

Source texte : Yahoo Sport

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top