Kings

Officiel : Harrison Barnes prolonge à Sacramento pour 85 millions sur 4 ans, à ce prix-là il fait aussi avocat pour Luke Walton ?

Plus cher qu’une Domino’s en livraison.

Source image : YouTube

Très souvent, les bonnes affaires se déroulent dans les premiers instants de la free agency. À l’image de Kevin Durant par exemple, que les Nets ont réussis à subtiliser dans les premières secondes de cette nuit ô combien excitante. Mais les Kings préfèrent l’originalité au conformisme et honnêtement, rien à foutre des beaux contrats. Non, mieux vaut prolonger Harrison Barnes à un prix exorbitant.

Séisme en Californie ! Bon, pas tellement en fait puisque le bon copain de chez ESPN Adrian Wojnarowski indique que Harrison Barnes prolonge à Sacramento pour 85 millions de dollars sur 4 ans. Sincèrement, le joueur est bon avec de chouettes statistiques cette saison : 16,4 points, 4,7 rebonds et 1,5 passe en 35 minutes de moyenne sur les parquets. Le problème, c’est que c’est très osé de la part du front office de Sacramento qui prend un énorme risque en proposant un peu plus de 21 millions de dollars annuels à l’ailier. À 27 piges, Barnes semble se contenter d’un rôle de lieutenant d’une franchise qui cherche à retrouver les Playoffs. Son salaire a quelque peu baissé avec environ 4 millions laissés en route. Néanmoins, le move d’abandonner sa Player Option pour re-signer est loin d’être idiot. Avec la jeunesse des Kings, Harrison Barnes sait sans doute que ses statistiques sont désormais destinées à baisser. S’il avait attendu l’an prochain et ses 28 ans pour prolonger, le contrat proposé par la franchise n’aurait sûrement pas été aussi appétissant. M’enfin, le bourbier dans lequel s’est foutu Vlade Divac peut aussi se transformer en bonne idée si le small forward enchaîne les belles saisons en encadrant parfaitement De’Aaron Fox et ses copains. Concernant l’engagement, on laisse le bénéfice du doute au gros serbe puisque 28 matchs, c’est trop peu pour se faire une idée du joueur dans sa nouvelle ville.

Du coup, quel va être son rôle à l’avenir au sein de cette équipe ? On peut difficilement imaginer un autre destin que celui de lieutenant pour le faucon noir qui va devoir faire son boulot dans l’ombre. Concrètement, il sera une partie de l’édifice qui consistera à s’appuyer sur lui dans un système en transition. Loin de nous l’idée qu’il tiendra souvent la gonfle mais ça ne l’empêche pas de choper le plus gros contrat du roster grâce à sa bague chopée avec les Dubs en 2015. Il faut dire que ses 27 ans symbolisent énormément d’expérience acquise en côtoyant les Iguodala, Curry, Nowitzki et autres monstres de la ligue… Allez, le contrat n’est pas si étonnant que ça quand on prend en compte le palmarès, l’expérience, le parcours et l’impact sur le terrain du joueur. Malgré ça, on ne peut s’empêcher de penser qu’il y avait mieux au même prix en poste 3. Désormais ? On ne peut que souhaiter à Harrison Barnes de nous faire mentir.

Et bim ! Une petite prolongation à Sacramento qui fait l’effet d’un trou noir dans le cap space. Mais Barnes a le temps de nous faire mentir puisque 4 ans, c’est long ! Allez, c’est pas grave, il marque 16 points par match et a joué avec Stephen Curry. 

source texte : ESPN / Twitter / Basketballreference

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top