Jazz

Officiel : Bojan Bogdanovic rejoint le Jazz pour 4 ans et 73 millions, Salt Lake City est décidément très à la mode

Bojan Bogdanovic

Sûrement la mer pas loin.

Source image : YouTube

Au cœur de cette nuit de folie que seul le groupe Début de soirée pourrait nous conter en rythme, attardons-nous sans plus attendre sur le cas de Bojan Bogdanovic. On savait le sniper croate chassé par un paquet de franchises et c’est donc finalement… le Jazz d’Utah qui met la main sur le désormais ancien Pacer. Décidément, Salt Lake City est en train de devenir très à la mode…

Quelle belle semaine pour le Jazz, et on ne vous parle pas de la musique chère à ce bon vieux Michel Jonasz. On avait commencé avec un énorme coup du front office qui ramenait alors Mike Conley dans le Yootah, on enchaînait ensuite avec un magnifique back-to-back pour Rudy Gobert lors de la cérémonie des NBA awards, et c’est désormais un nouveau gros coup réalisé par les Mormons puisque c’est donc ce bon vieux Bojan Bogdanovic qui rejoint la troupe de Quin Snyder. Bojan Bogdanovic à ne pas confondre avec BOGDAN Bogdanovic, le joueur des Kings, ni avec Kevin Durant, même si c’est quand même plus compliqué de les confondre, même si on s’éloigne clairement de l’info principale de notre article. Revenons-en à notre meilleur scoreur des JO 2016, sacrée info ça, et à un cinq majeur qui commence donc à avoir une sacrée gueule pour le Jazz. Mike Conley et Donovan Mitchell sur le backcourt, oh djadja. Joe Ingles et Bojan dans les ailes, oulah, et Rudy dans la paint, stop ça.

Bojan Bogdanovic avait « profité » la saison passée de l’absence de Victor Oladipo pour prendre un peu de galon et shooter comme un drogué tous les matins, tous les jours et toutes les nuits, abusant parfois du hero-ball mais prenant en tout cas ses responsabilités pour nous sortir notamment un printemps assez dingue au scoring. Pas étonnant de la part d’un mec qui devait déjà mettre des gros buckets dans le ventre de sa mère et attiré par le cercle comme l’auteur de ce papier peut l’être par les Maltesers à 3h du matin, et c’est donc une arme de plus qui vient s’ajouter à un arsenal qui commence à avoir fière allure même si le banc doit encore se dessiner. Le montant est honnête compte tenu du marché même si Mamie Naismith s’est une fois de plus retournée dans sa tombe, et on part donc sur un merveilleux arc-en-ciel franco-australiano-croate dans les moments chauds la saison prochaine, parfait pour continuer à faire progresser une franchise qui paraît de plus en plus ambitieuse.

Un Ricky en moins, ça c’était prévu, un Bojan en plus, ça c’est plutôt bienvenu. l’avenir nous dira rapidement si l’idée était bonne, mais au moins on ne pourra pas dire que les mecs n’essaient pas. A 29 ans et au sortir de sa meilleure saison en carrière (18 points par match), c’est en tout cas le moment pour Bojan de passer un cap de plus, un joli point commun avec… sa nouvelle franchise.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top