Lakers

Les Lakers ont pris contact avec Patrick Beverley : on ne pourra pas dire qu’ils n’ont pas de plan B

Patrick Beverley

Beverley futur Laker ? Pas impossible.

Source image : Youtube

Les Lakers multiplient les pistes en ce début de free agency. Si la priorité est très clairement donnée à Kawhi Leonard voire D’Angelo Russell, les Angelinos assurent leurs arrières en contactant de bons role players pour entourer LeBron et Davis. Le dernier en date ? Patrick Beverley. 

Les Lakers font le show en cette période de pré-free agency et pas un jour ne passe sans qu’un joueur ne soit associé à la franchise chère à Kobe. On a eu droit à du Kawhi Leonard, du Kyrie Irving, du D’Angelo Russell ou encore du Jimmy Butler, mais tout ça c’est du clinquant et à côté il faudra aussi d’autres joueurs pour aller dans la boue chercher le titre NBA. Qui de mieux qu’un Patrick Beverley pour jouer au petit soldat à côté de BronBron et d’Unibrow ? C’est en tout cas la piste lancée hier par Brad Turner, journaliste du L.A. Times qui suit les Lakers au quotidien.

Le bulldog des Clippers coche toutes les cases pour briller dans la nouvelle super team des Lakers : il peut créer mais n’a pas forcément besoin de la balle, son tir extérieur est fiable (38% en carrière et presque 40% sur les deux dernières saisons), il fait partie des meilleurs défenseurs de la ligue et surtout c’est un mort de faim sur le terrain. Le gars qui peut sonner la révolte chez ses coéquipiers pour que tout le monde mette ses balloches sur la table.

Evidemment, si ce deal venait à se concrétiser, cela voudrait dire que les Angelinos ont échoué sur un troisième gros free agent. Car Pat’ ne viendra pas pour deux paquets de chips et du saucisson, il faudra sans doute aligner une dizaine de millions pour lui (Tim MacMahon d’ESPN estime le futur deal à 40 millions sur trois ans). On entrerait alors pleinement dans le plan B des Lakers : faire venir un max de joueurs de complément, si possible quelques shooteurs et des vétérans : Danny Green et Seth Curry à l’extérieur, Dédé Jordan à l’intérieur, pour les pistes récemment citées.

Si certains verront cette prise de contact comme un signe de l’échec potentiel avec les principaux free agents, du calme. Rien ne dit que les Lakers ne pourront pas signer une troisième star mais ils ont au moins la bonne idée de voir toutes leurs options et d’anticiper d’éventuels refus. Le genre de choses qu’ils n’ont pas su faire ces dernières années, notamment en 2016 où Mitch Kupchak avait enchaîné les vents des stars pour finalement faire all-in sur des seconds couteaux bien trop payés (Luol Deng, Timofey Mozgov).

Patrick Beverley aux Lakers, clairement ce serait une recrue intéressante pour le King et sa troupe. Typiquement le genre de joueur qui ferait beaucoup de bien au sein d’un groupe plus étoffé autour de BronBron et Davis. 

Source texte : Brad Turner (Los Angeles Times)

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top