News NBA

Kevin Durant va discuter avec quatre franchises : spoiler, Châteauroux ne fait pas partie du lot

Apéro Kevin Durant destinations

Les Castelroussins peuvent arrêter de rêver.

Source image : montage pour TrashTalk par Léonce Barbezieux

Très gros poisson de la free agency 2019, Kevin Durant aura un choix très important à faire pour la suite de sa carrière et il possède sa petite liste d’équipes potentielles. Sur celle-ci, on retrouve quatre franchises qui rêvent de s’attacher les services d’Easy Money Sniper.

Warriors, Knicks, Nets et Clippers. Voilà, on va tout de suite jouer cartes sur table pour éviter de tourner trop longtemps autour du pot. D’après Adrian Wojnarowski d’ESPN, Kevin Durant va discuter avec ces quatre franchises quand la free agency va officiellement débuter dimanche. Bon, niveau surprise, on repassera. En effet, on savait déjà que ces quatre équipes-là étaient les candidats principaux à la signature du monstre, et on ne voyait pas trop qui d’autre pouvait encore se mêler à la bataille (désolé Mark Cuban). En gros, c’est juste une confirmation sur le fait que ce groupe possède une longueur d’avance sur la concurrence. Evidemment, les Warriors sont un peu à part puisque Golden State est l’équipe dans laquelle Kevin Durant a évolué lors des trois dernières saisons, avec deux titres NBA à la clé. De plus, la franchise de la Baie possède un avantage sur ses rivaux étant donné qu’elle est la seule à pouvoir proposer un contrat triple XL de 221 millions de dollars sur cinq ans. En effet, les trois autres franchises sont limitées à un contrat max sur quatre ans, soit un total de 164 millions. Et malgré la rupture du tendon d’Achille dont a été victime KD lors du Game 5 des dernières Finales NBA, les Dubs auraient bien l’intention de lui offrir un contrat max. En même temps, s’ils veulent avoir la moindre chance de conserver leur superstar, ils n’ont pas vraiment le choix car les équipes de New York et celle de Los Angeles n’hésiteront pas à sortir le chéquier pour maximiser leurs chances de recruter Durant. Cette différence de 57 millions est évidemment un aspect important à prendre en compte, mais le numéro 35 semble plutôt chaud à l’idée de sortir de sa zone de confort pour tenter de gagner ailleurs et ainsi fermer quelques bouches.

D’après ESPN, la processus sera un peu différent par rapport à 2016, quand Kevin Durant était agent libre avant de signer chez les Warriors. En effet, KD et son manager Rich Kleiman connaissent déjà bien les différents dossiers et n’attendent pas forcément de grandes présentations que l’on peut voir habituellement à ce moment-là de l’année. Ça va communiquer, il y aura quelques rendez-vous mais comme KD l’a dit il y a quelques mois, « personne ne peut me recruter ». Actuellement à New York suite à son opération au tendon d’Achille, la superstar va tranquillement discuter et écouter les arguments de chaque franchise depuis Big Apple, pour ensuite prendre sa décision qui pourrait tomber au cours de la semaine prochaine voire fin de semaine. On en est là pour l’instant. Tout devrait donc se jouer entre ces quatre équipes. Maintenant, elles vont devoir assurer pour augmenter la possibilité de s’attacher les services du double champion NBA. Même si le principal intéressé ne pourra pas fouler les parquets la saison prochaine, Kevin Durant reste un joueur capable de changer le destin d’une franchise, en espérant évidemment qu’il revienne à un niveau proche de celui qui était le sien avant sa terrible blessure.

Désolé les Castelroussins, Châteauroux ne fait pas partie des équipes envisagées par Kevin Durant pour la suite de sa carrière. En même temps, chaud de rivaliser avec San Francisco, Los Angeles et New York. Quoi que, Châteauroux, ce n’est pas si mal non ? Il y a quand même le Château Raoul et la Porte Saint-Martin.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top