Rockets

Les Rockets croient en leurs chances pour Jimmy Butler : Daryl Morey va devoir se la jouer Monsieur Bricolage cet été

Retour à la maison pour Jimmy Butler ?

Source image : Youtube

Afin de s’offrir une vraie chance de lutter pour le titre, les Houston Rockets se verraient bien recruter Jimmy Butler. Avec une masse salariale dans le rouge et un joueur qui veut son oseille, on leur souhaite bien du courage pour s’en sortir… mais avec Daryl Morey on ne sait jamais. 

Free agent cet été, Jimmy Buckets ne risque pas de manquer de propositions pendant ses vacances et parmi elles, une qu’on n’attendait pas forcément : les Houston Rockets. Ces dernières semaines, la franchise texane a fait parler d’elle avec des rumeurs de conflits entre Chris Paul et James Harden et les difficultés à s’entendre avec Mike D’Antoni sur la question d’une prolongation. On le sait, le propriétaire Tilman Fertitta n’est pas quelqu’un qui aime faire de la figuration : il veut gagner et maintenant, quitte à faire all-in. Pour cela, quoi de mieux que de se payer un top free agent pour enfin atteindre les Finals et accrocher une nouvelle bannière au Toyota Center, la première depuis 1995. Le seul problème c’est que les comptes ne sont pas au mieux et que pour s’offrir un free agent au max, il va falloir trancher dans le vif. Dans le podcast Brian Windhorst & The Hoop Collective, Brian Windhorst et Tim MacMahon d’ESPN sont revenus sur les chances des Rockets de faire signer l’ailier.

Brian Windhorst : « J’ai entendu ces rumeurs sur le fait que Jimmy Butler voulait retourner là bas » [le joueur est originaire du Texas, ndlr]

Tim MacMahon : « C’est vrai, les Rockets pensent qu’ils ont une chance »

Brian Windhorst : « cela demandera une certaine coopération. Plusieurs choses devront être réunies pour que cela arrive : ils devront prendre tous les tours de draft qu’ils étaient prêts à offrir pour Butler et les échanger avec des équipes qui ont de la place dans leur cap. Les Knicks et les Hawks ont encore de la marge sous le cap. Les Bulls peut-être, s’ils ne signent pas Malcolm Brogdon. Rappelez-vous c’est comme ça que les Warriors avaient pu signer Andre Iguodala. Les Rockets doivent faire ça pour ensuite faire signer Jimmy. Dans le cas contraire, ils devraient négocier un sign and trade avec les Sixers, ce qui serait assez difficile car ça obligerait ces derniers à payer la luxury tax. »

Le plan est assez évident pour Windhorst, se débarrasser des contrats encombrants pour avoir suffisamment de cap pour signer un gros contrat à Jimmy Buckets mais on revient toujours au même problème : Chris Paul mange une grosse partie de la masse salariale à lui tout seul et à moins de l’entourer de plusieurs tours de draft, dur de croire qu’un GM fera une fleur à Daryl Morey. Dans le cas où le meneur ne partirait pas, il faudrait alors sacrifier plusieurs joueurs dont Clint Capela et Eric Gordon pour espérer avoir les liquidités suffisantes. Un défi de taille donc mais rien d’insurmontable pour Tim MacMahon vu la réputation du GM des Rockets.

« Je n’ai aucun doute sur la capacité de Morey à jongler avec sa masse salariale. Aucun doute la-dessus. Ce dont je doute c’est l’approbation de Jimmy Butler car Philadelphie va venir avec un contrat max sur cinq ans. J’en suis sûr à 99%. »

Vous l’aurez compris, l’ancien Bull est encore loin d’un retour dans son état natal et il devra faire des sacrifices sur la paye s’il veut revenir. Existe-t-il un autre moyen de mettre la main dessus ? Il y en a bien un mais il est tellement improbable vu le caractère du garçon qu’on préférerait presque ne pas en parler. Il faudrait que le joueur active sa player option à 19,8 millions tout en se faisant trader à Houston avec la promesse du management de lui filer le max l’année suivante. C’est par ce stratagème que les Rockets avaient fait venir Chris Paul il y a deux ans, mais là encore il y a un hic. Outre le fait que l’ailier veut son flouze, il faudra convaincre les Sixers à hauteur du contrat du joueur. Clint Capela ? Pas utile avec Joel Embiid. Et Eric Gordon paraît un peu léger même avec des tours de draft contre un joueur plus jeune et plus talentueux.

Les Rockets sont à fond sur Jimmy Butler et ça pourrait donner un des blockbusters de l’été. Si Daryl Morey parvient à se débarrasser de Chris Paul pour accueillir JB on pourra vraiment dire que c’est un magicien. 

1 Comment

1 Comment

  1. Val

    25 juin 2019 à 16 h 38 min at 16 h 38 min

    Je viens de regarder… Sur un potentielle Sign and trade de Butler pour environ 30 millions soit le même contrat qu’actuellement un deal a 3 entre les Sixers, les Hawks et les Rockets est possible

    Hawks -> Capela
    Rockets -> Butler
    Sixers -> Eric Gorgon, Pj tucker, +des TDD

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top