Bulls

Officiel : Coby White sélectionné en 7 par les Bulls, voilà donc le meneur que tout le monde attendait du côté de Chicago

Kris Dunn a d’ores et déjà pris place sur le banc des remplaçants.

Source image : NBA League Pass

Une fois le podium passé, il était bien difficile de dire dans quel ordre les prospects allaient compléter le Top 10 de cette Draft. Et bien, les Bulls peuvent aujourd’hui être contents. Chicago avait besoin d’un meneur, et bien c’est désormais chose faite. Coby White, l’électron libre de la cuvée, c’est validé du côté de Windy City.

Nous ne savions pas trop à quelle place allait tomber le meneur qui a fait le bonheur de North Carolina cette année, et bien force est de constater qu’il a atterri là où l’on aura forcément besoin de lui. Non, les Bulls n’ont pas dû trop hésiter à se jeter sur Coby White lorsqu’ils ont vu qu’Adam Silver n’avait toujours pas prononcé son blaze alors que l’on arrivait déjà en septième position. C’est donc bien dans l’Illinois que le David Luiz du basket va découvrir l’élite du basket mondial. L’homophone de Kobe Bryant peut d’ores et déjà être rassuré, il va avoir de quoi se faire plaisir et montrer tout ce qu’il a sous le pied dès ses premières minutes NBA. En effet, ce n’est pas vraiment un scoop que de dire qu’il a largement les moyens d’assumer pleinement le poste 1 du côté de Chicago. Désolé Kris Dunn, mais c’est bien White qui devrait dicter le jeu des Taureaux la saison prochaine, et lorsque l’on voit à quel point il a pu électriser certains matchs NCAA cette année, on est bien impatients de voir s’il va être en mesure de faire de nouveau rugir le United Center.

Les jeunes loups au talent plus que certain étaient déjà assez nombreux du côté de Windy City, mais il est vrai qu’il manquait clairement quelqu’un pour driver tout cela d’une bonne main. Bon, on ne va pas se mentir, un meneur d’expérience serait sans aucun doute plus à même de faire ce genre de boulot, mais si rien ne bouge dans l’Illinois cet été, il ne faudra pas s’étonner de voir Coby White fièrement endosser ce rôle plus que compliqué qui lui sera confié. Le meneur de North Carolina est pour le moment davantage connu pour être une mobylette humaine, mais il fait clairement partie des meilleurs point guards de cette cuvée 2019, et pour peu qu’il soit bien entouré et correctement responsabilisé, il pourrait très vite montrer qu’il est l’homme de la situation. On n’en est pas encore là, et c’est bien pour cela que l’on va pour le moment se contenter d’admirer la plus belle touffe de la cuvée mettre le feu aux parquets de la Summer League dès le mois de juillet.

Coby White à Chicago, c’est fait. Les Bulls avaient besoin d’un meneur, White avait besoin d’un endroit pour montrer pleinement tout ce dont il est capable sur les parquets. Tout le monde devrait donc être content. Le futur à la mène du côté de la Windy City, c’est l’homme à la touffe la plus stylée de la cuvée.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top