Mix

Les meilleurs actions de Kawhi Leonard en Playoffs : un poker face challenge de sept minutes impossible à respecter

The Klaw nous a sorti la campagne de Playoffs parfaite pour emmener ses Raptors jusqu’au premier titre NBA de leur histoire tandis qu’il obtenait son deuxième MVP des Finales. Retour sur quelques unes des pures actions que nous a sorties Kawhi Leonard, dont certaines resteront dans les têtes un bon gros moment. Tu nous avais manqué, mec.

Kawhi Leonard a été élu MVP des Finales sans qu’il puisse y avoir trop de débats tant le bonhomme a été bon tout au long de la série contre Golden State. Mais si seulement c’était juste face aux Warriors… L’ancien joueur des Spurs a emmené ses gars depuis le début face au Magic, jusqu’au graal final, le 14 juin. Entre temps, il a fait des choses vraiment vilaines aux Sixers et a sorti une série monstre face aux Bucks. Sur cette postseason, Kawhi tourne simplement à 30,5 pions, 9,1 rebonds, 3,9 passes, à 49% au tir dont près de 38% du parking. Des stats simplement folles mais surtout un impact sur le terrain juste monstrueux et un leadership singulier où le type ne va jamais se mettre en avant mais va absolument tout mettre en oeuvre pour aller chercher la win avec ses gars. Un type qui ne va pas regarder ses stats individuelles à la fin du match et qui partagerait volontiers son titre de MVP des Finales avec le bon Kyle Lowry, tant le Larry O’Brien était ce qu’il avait en ligne de mire en priorité. Disons que la cote du garçon se retrouve désormais tout en haut de la hiérarchie au moment de se retrouver free agent. De quoi faire bien flipper toute la Raptors Nation au moment où il déclare ne toujours pas avoir acheté maison à Toronto ? Allez, on va partir sur de l’optimisme, et pour éviter de trop flipper du côté de Toronto on va se repasser quelques unes des meilleures actions des Playoffs de Kawhi. On sait jamais hein, c’était peut-être les dernières…

Quand on se fait un petit bilan des actions de Kawhi sur ses Playoffs, on a bizarrement un truc qui hante encore jours et nuits les fans des Sixers. Un truc qui doit encore faire se lever la nuit en sueur ce bon Jojo Embiid. Oui, vous voyez bien de quoi on veut parler. Ce buzzer beater monstre déjà historique, où la terre s’est arrêtée de tourner le temps que la balle fasse 35 rebonds sur l’arceau avant de finir par éliminer Philadelphie à l’issue d’un Game 7 irrespirable. Rien que pour la photo où toute une salle a les yeux rivés sur le ballon, ce shoot restera pour un moment dans les têtes de chacun. Kawhi envoie les Dinos en Finales de Conférence sur ce shoot, et ne laisse transparaître quasiment aucune émotion. Là on se dit quand même qu’on a un bonhomme sacrément particulier en face de nous. Ce shoot vient représenter tout le côté cyborg de Kawhi sur ces Playoffs. Juste monstrueux, sans laisser place à l’émotion. Dans le genre marquant, on va bien évidemment pouvoir parler du fait que le garçon s’est permis de postériser Giannis par deux fois. Ça parait assez marquant pour être souligné, et assez représentatif de l’impact qu’a eu Kawhi face au grand Grec sur ces Finales de Conférence. Quand ce n’était pas pour le verrouiller complet en défense, un petit tomar sur la tronche du Greek Freak et c’est tout un peuple qui se mettait à douter. T’inquiète Giannis,  Embiid y est passé lui aussi. Que dire de cette action où Ben Simmons fait l’erreur de laisser passer Kawhi en tête de raquette, que celui-ci donne l’impression de complètement bégayer son dribble, avant de prendre un bon gros appui pour finir sur la tête du Process ? Et puis main accrochée au cercle pour bien regarder Jojo derrière hein… Non sérieusement, on vous laisse admirer tout ça pendant un bon moment et on évite de tout vous spoiler, on pourrait en parler pendant des heures tant Kawhi a donné l’impression à tout le monde sur ces Playoffs d’être tout simplement trop fort, et trop facile. On a même eu le droit à un peu d’émotions de sa part une fois le titre obtenu. Vraiment comme l’impression qu’il nous aura donné tout ce qu’il pouvait ce garçon sur cette postseason.

Avec ce petit mix des Playoffs de Kawhi, on a juste six minutes et cinquante-trois secondes de pur régal, qui viennent nous rappeler à quel point le MVP des Finales a semblé sur une autre planète pendant cette postseason. Bon, pas sûr qu’il y avait besoin de la vidéo pour s’en rendre compte, mais quand même.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top