Lakers

Lionel Hollins rejoint à son tour le staff des Lakers : c’est mignon mais quand est-ce qu’on parle des joueurs ?

Lionel Hollins

Le festival continue chez les Lakers : on a un staff, maintenant il faut l’équipe.

Source image : Youtube

Ça faisait bien longtemps qu’on n’avait pas parlé des Lakers, au moins quelques heures. Pour votre petite dose du mercredi après-midi, on a donc appris que Lionel Hollins allait rejoindre Jason Kidd en tant qu’assistant de Frank Vogel au sein du staff de Los Angeles. Maintenant qu’on a l’air au complet chez les entraîneurs, on va gentiment pouvoir switcher sur les joueurs. Pas vrai, Rob ?

Les jours passent et ne se ressemblent décidément pas dans la Cité des Anges. Les Lakers continuent de faire parler d’eux, cette fois-ci en recrutant un nouvel assistant coach pour entourer Frank Vogel. On n’est pas sur une Woj Bomb, mais c’est bien d’Adrian Wojnarowski d’ESPN que nous vient l’info. Lionel Hollins, ancien head coach des Grizzlies et des Nets, débarque à Los Angeles pour compléter le staff. Un entraîneur d’expérience, c’est certainement ce qui manquait au coaching des Lakers, et c’est bien ce qu’ils pourraient avoir trouvé avec Hollins. Agé de 65 ans, le monsieur a dix ans de NBA dans les pattes en tant que joueur, et quatre équipes entraînées en tant qu’assistant ou head coach dans la Grande Ligue. Lors de sa dernière saison à Memphis, il avait emmené les Grizzlies en Finale de Conférence Ouest. Ce qui est assez drôle en revanche, c’est qu’en 2014, il a pris la tête des Nets, en remplacement de… Jason Kidd. Ils savent faire les choses bien chez les Lakers, imposer Kidd dans le staff, et y ajouter quelques semaines plus tard le type qui l’a remplacé à Brooklyn, c’est quand même une belle perf’.

Loin de nous l’idée d’être de mauvaise langue. L’arrivée de Lionel Hollins aux Lakers pourrait vraiment être une bonne chose pour L.A. Il pourrait apporter une vision du jeu différente, celle d’un type qui a quand même un passif au sein de la Ligue. On reprochait au staff de Luke Walton d’être trop jeune et inexpérimenté. Là au moins, on ne devrait plus avoir trop de problème de ce côté-là avec le staff de Vogel. On a désormais trois bons entraîneurs sur le banc, mais également trois entraîneurs avec de vrais caractères. Et si Vogel ne s’est dit absolument pas inquiété par un quelconque problème de hiérarchie concernant Jason Kidd, il va peut-être falloir qu’il se pose également la question avec un assistant comme Lionel Hollins. Vogel a vingt piges de moins que l’ancien coach des Grizzlies et niveau expériences en tant que HC, ils sont à peu près équivalents. Il vaut mieux que ça ne parte pas en guerre d’ego dans le staff des Lakers, car ils n’ont pas tellement besoin de ça. Ne soyons pas pessimistes, le staff  au complet devrait avoir de la gueule, il reste plus qu’à avoir des joueurs maintenant…

Lionel Hollins débarque donc aux Lakers pour entourer Frank Vogel et Jason Kidd. Un trio à la tête du staff qui, sur le papier au moins, ressemble bien à quelque chose. Trois entraîneurs qui ont leur propre vision du jeu et une certaine expérience. Maintenant, il va falloir que Vogel gère la hiérarchie au sein de ce staff en parvenant aussi à gérer le quatrième coach, LeBron. Et puis, maintenant que le staff est complet, on pourrait peut-être passer à un renforcement de l’effectif..?

Source texte : ESPN, Adrian Wojnarowski

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top