Raptors

Preview Raptors – Bucks, Game 6 : les Daims sont dos au mur, le grec-frites doit redevenir le Greek Freak

Giannis Antetokounmpo

Le Wisconsin et Giannis montent rendre visite à la garde de nuit. Faites gaffe les gars, ça fait longtemps qu’ils n’ont pas vu de femmes là-bas.

Source image : NBA League Pass

Win or go home. Il n’y a aucune autre solution pour les Milwaukee Bucks, défaits 105-99 lors du match 5 à domicile, par des Raptors en mode lock-down. Le géant vert et ses lieutenants seront donc en mission pour aller pousser les Raptors au match 7, dans une Scotiabank Arena bouillante.

On quitte le Wisconsin, direction Toronto et la garde de nuit pour les Daims. Interrogé vendredi au sujet de ce Game 6, Giannis Antetokounmpo a été clair sur le fait que les Bucks remporteront ce match. Il vaudrait mieux, sinon ils repartiront du Canada en vacances. La tentation est grande pour Mike Budenholzer de faire jouer le Greek Freak tout le match, mais le coach américain campe sur sa position. À savoir, le laisser sur le banc quelques minutes. En conférence de presse, il a expliqué son choix à Asap Sport :

« Pour ce qui est de Giannis, ce qu’il fait est tellement impressionnant, il est tellement important. Il a joué combien, 39 minutes la nuit dernière ? Combien voulez-vous ? 40, 42 ? Je ne pense pas que ça ira jusque-là. Si on doit le faire, on peut le faire. Mais je maintiens qu’il doit bénéficier d’un temps de repos approprié, avoir une chance de reprendre son souffle, refaire le plein »

Il n’a pas forcément tort le bulldozer, Giannis n’a que 24 piges et si on peut éviter une Tom Thibodeau blessure si tôt, c’est mieux. En soit, The Alphabet reste sur deux matchs corrects, mais il ne pèse pas autant qu’au début de cette série. Milwaukee et Budenholzer comptent donc sur leur rotation pour répondre trouver des solutions :

« Il ne fait aucun doute qu’on va avoir besoin de gars qui élèvent leur niveau de jeu et qui contribuent, que ce soit défensivement ou offensivement. »

Avec un Kawhi Leonard en feu jeudi soir, les Raptors ne sont plus qu’à un match d’accéder aux premières Finales NBA de leur histoire. Une motivation sans précédent pour le roster de Nick Nurse qui sera poussé par une Scotiabank Arena en ébullition samedi soir. C’est chez eux qu’ils peuvent écrire leur plus belle page, et Drake est au courant. Ne soyez pas surpris quand il va remplacer Serge Ibaka et aller gratter un skyhook sur Ilyasova. Côté infirmerie et bobos, rien de nouveau pour Milwaukee depuis deux jours, tout le monde va bien. Chez les Raptors, on sait que Kyle Lowry est touché à la main, ce qui ne l’a pas empêché de jouer 39 minutes et de faire un bon match jeudi soir. Kawhi Leonard n’a plus trop l’air de boiter pour le plus grand bonheur de son équipe, mais attention tout de même à la rechute. Josh Lewenberg, journaliste NBA et insider chez les Raptors nous informe que OG Anunoby quant à lui, ne reviendra pas dans cette série.

Ce soir et afin de ne pas rentrer bredouille, les Daims devront donc compter sur toute leur rotation. À savoir le même Eric Bledsoe que jeudi soir, des Mirotic et Middleton plus adroits ainsi qu’un Greek Freak énervé, en mode MVP. À l’inverse, les Dinos touchent du bois avec la jambe de Kawhi Leonard et pourront compter sur leur salle pour mettre le feu. Les VanVleet, Siakam, Green, Gasol et compagnie devront répondre présent et à leur meilleur niveau puisque ce match est crucial dans la série, mais aussi pour l’histoire de la franchise. C’est peut-être ici que se joue la prolongation de The Claw.

Ce soir, se joue sans aucun doute l’un des matchs les plus importants de cette saison, à tous les niveaux. Tout Toronto n’attend que de pouvoir faire la fête au buzzer du quatrième quart-temps. C’est sans compter sur la confiance dont fait preuve Giannis. That’s gonna be hot !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top