Suns

Richaun Holmes arrêté en possession de marijuana : décidément, à Phoenix on préfère les bons fumeurs aux bons joueurs

Richaun Holmes

C’est donc officiel, il y a désormais plus de fumeurs à Phoenix que de mecs qui savent jouer au basket.

Source image : Youtube

Les Suns sont décidément trop forts. Enfin, non, pas au basket, rassurez vous. Alors que Phoenix vient de sortir d’une nouvelle saison plus que tristounette avec un somptueux bilan de 19 victoires pour 63 défaites, les joueurs ne trouvent rien de mieux que de faire parler d’eux, en mal bien sûr. Dix jours seulement après que Josh Jackson se soit fait arrêter par la police, c’est donc Richaun Holmes, l’intérieur des Cactus, qui vient de se faire pincer pour possession de marijuana. Bien joué les gars.

Ah ça, lorsque nous avons envie de nous détendre un petit peu, les Suns sont toujours là pour nous faire rire, oui, même lorsqu’ils ne foulent pas les parquets. Après avoir une nouvelle fois magnifiquement sorti le Panzer tout au long de la saison régulière, nous pensions que nous n’entendrions parler des Cactus que pour des raisons purement liées au basket cet été. Et bien, c’est loupé. Josh Jackson a fait parler de lui il y a dix jours à peine, c’est bon, on s’en arrête à ce petit écart et on aborde l’été pied au plancher ? Ah bah non, Richaun Holmes n’a visiblement pas vu les choses de cette manière. En effet, en vacances du côté de South Beach, l’intérieur des Suns s’est fait arrêter en compagnie de son ancien camarade de G-League, James Webb, en possession de la douce marie-jeanne. Un petit tour par la case garde à vue dans une cellule de Miami et une caution payée plus tard, l’ancien Sixers s’en tire pour le moment pas trop mal, même si des sanctions pourraient bien évidemment tomber d’ici peu. En attendant d’éventuelles sanctions supplémentaires, Richaun Holmes semble bien loin de se préoccuper de son image et ne pense donc apparemment qu’à pleinement kiffer ses vacances loin du désert de l’Arizona. Drôle d’idée quand on est free agent, mais pourquoi pas.

Drôle d’idée, oui c’est bien le mot. S’il met dans l’embarras Phoenix avec ses bêtises, Sherlock Richaun Holmes pourrait bien également lui-même se pénaliser. En effet, l’intérieur de 25 ans deviendra free agent d’ici quelques semaines, et on n’est pas sûr que se faire arrêter pour possession de marijuana soit la meilleure des solutions pour faire grimper sa cote. Le pire dans tout ça, c’est que l’ancien Sixers a réalisé une saison régulière plus que correcte en back-up de DeAndre Ayton. En compilant 8,2 points à 60,8% au tir et 4,7 rebonds en 16 minutes de temps de jeu en moyenne cette saison, l’intérieur des Cactus avait sans aucun doute fait tout ce qu’il fallait sur le terrain pour taper dans l’œil de plusieurs franchises et espérer signer un beau contrat cet été. Oui mais voilà, même si cet incident n’aura pas fait oublier aux franchises tout ce que peut apporter un gars comme Holmes en sorti de banc, il aura tout de même forcément entraîné des réticences de la part de certains GM, notamment quand on sait à quel point la Grande Ligue ne rigole pas en ce qui concerne les affaires comme celle-ci, Tyreke Evans peut en témoigner. Personne ne sait quel impact cette arrestation aura sur l’été de Richaun Holmes, mais ce que l’on peut vous certifier, c’est qu’il n’a là pas eu l’idée la plus brillante de sa carrière, oh que non.

Enfoncer encore un peu plus les Suns tout en se tirant une balle dans le pied pour son avenir personnel, voilà en gros l’exploit que vient de réaliser l’ami Richaun Holmes en se faisant arrêter en possession d’une substance que l’on ne vous recommande pas. La drogue c’est mal et ça ne plaît pas à la NBA, mais apparemment tout le monde le sait sauf certains joueurs NBA.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top