Pistons

Derrick Rose intéresserait fortement les Pistons : quand ton meneur titulaire chie, mise tout sur ton banc

Reggie Jackson

Si si maggle, c’est de toi qu’on parle.

Source image : YouTube

Les Playoffs battent leur plein mais au cœur de cette grande bataille de deux mois… une autre guerre se prépare en coulisses : la free agency. Et si les franchises encore qualifiées en Playoffs ont logiquement d’autres chats à fouetter, celles qui sont en vacances ont tout le temps de préparer tranquillement le marché de l’été. Parmi elles les Pistons, courageux perdants au premier tour face aux Bucks et donc déjà en réflexion pour apporter une upgrade à leur roster, une upgrade qui serait évidemment la bienvenue sur les postes extérieurs.

Vous connaissez tous l’histoire, celle d’un MVP, le plus jeune de l’histoire, fauché en plein vol par une sale blessure, traversant un océan de galères avant de ressortir enfin la tête de l’eau des années plus tard… dans le Minnesota. Derrick Rose, c’est de lui dont on parle, phénomène exceptionnel devenu vétéran offrant des litres de nostalgie à sa fanbase, sort donc d’une saison en tout point honorable, avec en point d’orgue une soirée mémorable de novembre lors de laquelle il réussit à faire pleurer 110% des fans de basket. 18 points, 2,7 rebonds et 4,3 passes pour lui cette saison, ses meilleurs stats depuis 2012, et forcément un paquet de franchises qui se remettent à s’intéresser à lui après avoir fait la sourde oreille depuis pas mal d’années. Parmi ces franchises ? Les Pistons, victimes malheureuses de Giannis Antetokounmpo au premier tour des Playoffs (0-4) et en quête de talent sur les lignes extérieures pour épauler un duo de babars intouchables. On l’a dit et redit, les trois postes extérieurs à Detroit sont terriblement faibles, et ce malgré les bonnes sorties de Luke Kennard ou même Bruce Brown en Playoffs. Reggie Jackson est tout juste efficace mais devient un boulet énorme lorsque l’on repense à son salaire, Ish Smith court vite épicétou (et il sera également free agent cet été), et c’est donc tout naturellement que le front office est aujourd’hui en quête de renouveau sur les postes 1 et 2, comme nous l’indique Vince Ellis du Detroit Free Press :

Derrick Rose est une option qui fait débat au sein du front office des Pistons pour la prochaine free agency, selon une source proche de la franchise. Seth Curry est un autre nom évoqué, alors qu’il y aurait également un intérêt pour le pitbull des Clippers Pat Beverley.

Voir que Derrick Rose est passé de persona non grata à renfort potentiel pour un gros paquet de franchises fait chaud au cœur et prouve qu’une carrière n’est jamais vraiment terminée mais un Derrick Rose, tout mignon qu’il est, ne viendra évidemment pas faire de Detroit une place forte de la Conférence Est. Merci le management des dix dernières années, et il faudra désormais quelques paires de saisons pour voir le nom Motor City revenir s’étaler en haut de l’affiche en dix fois plus gros que n’importe qui, RIP Charles Aznavour. Une telle addition au roster de Dwane Casey pousserait peut-être finalement… Reggie Jackson à devenir le meneur de jeu que les Pistounes auraient rêvé qu’il devienne depuis plusieurs années déjà, à moins qu’il ne pousse Reggie Jackson sur… le banc. Cheh. Un Reggie Jax loin d’être dégueulasse en Playoffs cette année mais loin de ne pas l’être durant les 82 matchs de la régulière, et avouez qu’à 18 bâtons la saison on s’attend quand même à mieux dans le Michigan.

On n’en est pour le moment qu’au stade des rumeurs mais celle-ci confirme en tout cas deux certitudes : 1) Derrick Rose sera fortement désiré cet été et 2) les Pistons ont besoin de mecs… qui savent shooter. Parce que pour le basket-ball il parait que c’est mieux, et on prend tout ce qui évitera de voir Dede Drummond prendre six tirs du parking la saison prochaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top