Celtics

Celtics 3, Pacers 0 : résultat logique entre une équipe qui commence sa saison et l’autre qui la finit

Jaylen Brown

Voici le principal artisan du succès des Celtics cette nuit.

Source image : NBA League Pass

Nouvelle rencontre serrée entre Celtics et Pacers, nouvelle seconde mi-temps à chier des hommes en jaune et nouvelle défaite difficile à avaler. Il faudra maintenant se battre pour éviter le coup de balai.

3 à 0 pour les hommes de Brad Stevens dans la série opposant le quatrième et le cinquième de la Conférence Est. Le score est sévère, terriblement sévère pour les Pacers. La différence de niveau entre les deux équipes n’est pas si grande mais la différence de talent se voit vraiment dès lors qu’il faut resserrer la vis. Dans les moments chauds, Boston rajoute de l’intensité en défense et Indiana n’arrive plus du tout à scorer, ce qui amène à de terribles trous d’air. Huit points marqués dans le troisième quart-temps du premier match, douze dans le quatrième de la seconde rencontre et à nouveau douze lors de la troisième reprise de la confrontation de ce soir. Malgré cela, les Hoosiers ne sont jamais loin du coche puisqu’ils finissent les trois oppositions avec moins de dix points de retard mais bon, que ce soit de 1 ou de 100 points, à la fin c’est une défaite. Victor Oladipo doit se bouffer les doigts devant cette série tant il doit se dire qu’avec lui ça aurait pu être différent et l’on doit dire que nous sommes parfaitement d’accord avec lui. Parce que voilà, Bojan Bogdanovic et Domantas Sabonis c’est très bien pour marquer des buckets, mais on est toujours pas passé au dessus des 100 points du côté d’Indianapolis dans cette série et malheureusement, nous ne sommes plus au début des années 2000. La franchise est définitivement la spécialiste du sweep serré puisque l’on se rappelle que lors des Playoffs 2017 face aux Cavs ils s’étaient inclinés 4 à 0 après quatre rencontres cédées au couteau. Il faudra au moins essayer de sauver l’honneur cette saison en en grattant au moins un pour pouvoir partir en vacances la tête haute.

Pour en revenir au match de cette nuit, les joueurs du Massachusetts ont été portés par un très bon Jaylen Brown, meilleur marqueur du match avec 23 points et par un Kyrie Irving en double-double, 19 points et 10 passes malgré un pourcentage au tir douteux. Du côté des hôtes, c’est le rookie de l’année 2010 Tyreke Evans qui a sonné la charge avec 19 points en 21 minutes, la plupart en première mi-temps. Après la pause, les hommes de Nate McMillan sont retombés dans leur travers, un jeu brouillon, peu fluide, un poil lent et assez désorganisé. Or malgré le fait qu’ils n’ont jamais été décrochés au tableau d’affichage, nous n’avons à aucun moment eu l’impression qu’ils pouvaient revenir. Les soirées se suivent donc et se ressemblent pour les fans des Pacers et nous sommes presque un petit peu déçus du fait que Nate n’ait pas plus de toupet et n’ouvre pas sa rotation pour permettre aux jeunes Aaron Holiday, Edmond Sumner et TJ Leaf d’entrer en jeu afin d’apporter du dynamisme et de gagner en expérience. Peut-être seront ils enfin lancés dans le grand bain lors du possible dernier match de la saison des hommes en jaune dimanche à 19h00. Quoi qu’il en soit, les Celtics se mettent dans la meilleure des positions avant le prochain tour, il y a de bonnes chances que la série ne dure pas et ils se prouvent à eux-mêmes qu’ils peuvent remporter des matchs disputés même à l’extérieur.

3 – 0, ce n’est pas là un score de Paris-Marseille post-Qatari mais celui du tant attendu Boston – Indiana. Et cette comparaison avec les Olympiens prouve bien à quel point la situation des fermiers est tendue dans cette série…

Capture Pacers

Capture Boston

Source : ESPN

 

 

 

1 Comment

1 Comment

  1. Kessrol

    21 avril 2019 à 3 h 08 min at 3 h 08 min

    Je m’attendais à une série plus serrée, mais il est vrai que le talent pèse la différence, et ça change le ticket de caisse. Et 1, et 2, et 3, et 4-0…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top