News NBA

DeMarcus Cousins – Déchirure du quadriceps : l’analyse du Docteur Q

demarcus cousins

Pour mieux comprendre la poisse de DMC…

Source image : YouTube

Stars, highlights et stats nous font rêver au quotidien en NBA. Mais si tous ces athlètes performent chaque soir sur les parquets, c’est aussi parce que leurs corps si exceptionnels sont surveillés, massés et examinés en permanence. Ainsi, le Dr. Q, étudiant en médecine le jour et supporter NBA la nuit, a installé son cabinet chez TrashTalk pour décrypter et analyser tous les bobos de nos stars de la balle orange. Entorse, déchirure, fracture, luxation… la visite médicale nous permettra de comprendre toutes les blessures de la grande ligue. Aujourd’hui, c’est Demarcus Cousins qui passe sur la table du doc, suite à une déchirure du quadriceps.

  •  Professeur-étudiant en première année de médecine, le Dr. Q est un grand passionné du corps humain, qui a lui-même pu tester de nombreuses blessures en étant victime de ce qu’on appelle la malchance sportive. Fasciné par l’anatomie et déterminé à exceller en tant que futur médecin du sport, il a déjà participé à des démonstrations en milieu hospitalier à l’âge de 10 ans et a observé en bloc opératoire à partir de ses 13 ans. Le Dr. Q partagera ainsi son savoir et ses recherches sur TrashTalk, pour en connaître toujours plus sur les blessures du monde du basket.

Ce Game 2 contre les Clippers risque de rester en travers de la gorge des Dubs : 31 points d’avance gâchés et surtout… un pivot blessé. En effet, DMC reste au sol après avoir plongé pour tenter de sauver un ballon, quatre minutes à peine après le début du match. Cousins, le visage marqué par l’inquiétude, rejoindra les vestiaires, laissant les fans de la Baie dans l’angoisse au vu de l’état de sa cuisse sur les images. A peine revenu de sa rupture du tendon d’Achille, une absence de presque un an, il se blesse donc à nouveau. On prend la même jambe et on tape plus haut, avec une déchirure du quadriceps. Pas de chance pour Boogie qui, à 28 ans, participait pour la première fois aux Playoffs.

Pour commencer, qu’est-ce que le quadriceps et quelle est sa fonction ? Il s’agit du muscle (ou groupe musculaire) situé à l’avant de la cuisse. Il est composé de quatre muscles (chefs) : le vaste médial, le vaste intermédiaire, le vaste latéral et le droit fémoral. Les trois premiers s’insèrent sur le fémur, le droit fémoral s’insère sur le bassin et le fémur. Les quatre muscles se terminent sur la rotule en formant le tendon quadricipital. Le quadriceps permet l’extension de la jambe et le verrouillage du genou en extension. Il joue également un rôle dans la flexion de la cuisse sur le bassin. Il contribue aussi à la stabilisation du genou, en empêchant la luxation de la rotule. Ce muscle est donc essentiel à la marche mais aussi à la course et au saut.

Que signifie le diagnostic officiel communiqué par les Warriors ? Une déchirure du quadriceps signifie qu’un certain nombre de fibres musculaires sont rompues sur un ou plusieurs faisceaux musculaires. Ici, le muscle touché semble être le droit fémoral, celui situé le plus en avant sur la cuisse (simple supposition au vu des images). La gravité de la blessure est donc fonction du nombre de fibres déchirées.

Comment se déchire-t-on le quadriceps ? La déchirure se produit lorsqu’il y a une contraction violente du muscle alors que le genou est fléchi. Les mouvements les plus souvent concernés sont le sprint, le saut et bien sûr le coup de pied, cette blessure est d’ailleurs plus courante chez les footballeurs.

Quel traitement est à envisager pour DeMarcus ? Pour les déchirures, contrairement aux ruptures totales, un traitement conservateur est souvent privilégié. Les résultats sont en général bons et la convalescence est plus rapide et moins lourde. Les Warriors ont ainsi indiqué qu’une intervention n’était pas envisagée. Ils vont donc tabler sur la rééducation avec une mobilisation d’abord passive, pour permettre la cicatrisation du muscle. Il faut faire attention à maintenir l’alignement des fibres pour récupérer un quadriceps fonctionnel. Il y aura tout un travail de physiothérapie (kiné) avec renforcement et étirements. DMC ne devrait donc pas passer sur le billard, sauf si complication il y a.

Cette blessure est plus répandue dans le football que dans le basket et il est compliqué de se baser sur d’autres cas. On peut néanmoins citer De’Aaron Fox qui manquera moins de trois semaines de compétition après s’être blessé en décembre 2017. Anderson Varejao vivra lui un véritable cauchemar suite à cette blessure : déchirure du vaste médial en décembre 2012 et opération le 10 janvier 2013, sa blessure s’étant aggravée malgré les soins. Il fera ensuite une embolie pulmonaire et ne reviendra sur les parquets qu’en septembre pour la pré-saison.

Quelles suites pour DMC ? S’il ne s’agit que d’une petite déchirure, Cousins ​​pourrait ne manquer que quelques semaines, selon le Dr Brian Schulz, spécialiste en médecine du sport de Los Angeles. Une déchirure plus grave pourrait nécessiter un processus d’au moins six semaines de convalescence. Il faudra éviter à tout prix une mauvaise cicatrisation et veiller à bien évacuer l’hématome (pour éviter une éventuelle calcification).

C’est un vrai coup dur pour Boogie … Lui qui découvrait enfin les matches d’après la mi-avril, il devra reprendre ses anciennes habitudes et très certainement finir les Playoffs devant la télé sur son canapé. Difficile d’estimer la durée de son rétablissement, qu’on lui souhaite le plus rapide possible dans l’optique de la Free Agency de cet été. Les Warriors quant à eux devront faire sans leur pivot, ce qui ne devrait pas trop inquiéter la DubNation  au vu de leur armada …

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top