Heat

Banana Boat for life : LeBron James, Chris Paul et Carmelo Anthony étaient là pour le dernier match de Dwyane Wade

wade lebron chris paul melo banana boat

De beaux souvenirs.

Source image : NBA League Pass

Après un dernier match devant son public à Miami ce mardi, Dwyane Wade a joué son tout dernier match en carrière à Brooklyn cette nuit. Une rencontre qu’il devait assurer devant sa clique, la seule, l’unique : la team Banana Boat, avec LeBron James, Chris Paul et Carmelo Anthony.

Ah, what if… Que se serait-il passé, qu’aurait-il pu se passer, si cette belle petite brochette de joueurs avait évolué ensemble ? Depuis des années, les fantasmes les plus fous ont été déployés pour voir Melo, CP3, LeBron et Wade jouer dans la même équipe. Et pour cause, en étant aussi proches depuis autant de temps, les quatre hommes se voyaient certainement taper un basket autrement qu’avec le maillot de Team USA, une fois en 2008. Les vacances étaient elles aussi au rendez-vous, avec cette photo mythique qui fera le tour de la planète basket : quatre monstres du basket, assis sur une putain bouée en forme de banane géante, profitant de la vie comme il se doit. Une fois le cliché partagé, tous les scénarios étaient envisagés. On se retrouve à Los Angeles ? Chez les Knicks ? Ou alors à Miami ? Peut-être les Cavs ? Quid de Houston ? Des tentatives, il y en aura eu, notamment Melo qui rejoindra CP3 et Wade qui retrouvera LeBron, mais jamais de trio et encore moins de quatuor. Trop compliqué, un seul ballon, restons-en aux vacances partagées mais pas plus. Cependant, en échangeant autant, il fallait bien que les quatre amigos se recroisent pour ce grand moment de basket. La der des der de Wade, premier membre du Banana Boat qui annonce sa retraite (sorry Melo) et peut donc programmer son dernier match en pleine conscience. Si Anthony aura la possibilité de revenir en NBA l’an prochain, l’ailier ne pouvait manquer ce rendez-vous des anciens, ce mercredi à Brooklyn. Assis au premier rang, serrant leur buddy dans leurs bras avant le début du match, les quatre copains avaient de grands sourires. Ils étaient là, comme des gosses, revivant la Draft 2003 sans Paul puis les JO de 2008, multimillionnaires et futurs Hall of Famers, saluant l’oeuvre d’un des leurs sur le point de raccrocher ses pompes. Oui, voir ce quatuor nous rappelait la puissance de cette cuvée de Draft, mais elle nous donnait à nous aussi le sourire. Car aussi compétiteurs que furent ces types, ils étaient aussi de vrais amis en dehors des terrains. Et quand tu joues ton dernier match en carrière, si ces gars peuvent être présents, tu te le permets sans hésiter une seule seconde.

Vive la team Banana Boat, pour toujours.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top