MIP Rankings

Avis de la rédaction – Most Improved Player : Pascal Siakam, D’Angelo Russell, John Wall… la rédac ouvre son cœur

meilleure progression

Trois joueurs ressortent très clairement chez nous. Et chez vous ?

Source image : Montage TrashTalk via YouTube

Après une saison régulière 2018-19 qui a livré ses derniers secrets il y a quelques heures, il est important d’envoyer ses pronostics sur tous les trophées qui sont distribués en fin d’année : tout de suite, on se penche sur le MIP de la saison 2018-19 !

Et d’ailleurs, comme d’habitude, vous connaissez le principe : le but est de partager tous ensemble nos avis, pas uniquement les catapulter pour ne rien avoir en retour. On attend donc vos propres votes, avec votre petit texte et ce qui vous rend sûr et certain de votre choix. Sans plus attendre, voici les génies du jour.

David

  1. Pascal Siakam
  2. (ou 1 bis.) D’Angelo Russell
  3. Buddy Hield

Entre Pascal Siakam qui passe de bon joueur de banc à seconde option d’un prétendant à l’Est et D’Angelo Russell qui devient All-Star, mon cœur balance tant les deux ont gravi de nombreuses marches cette année. On penche finalement pour Pascalou parce qu’on ne l’avait vraiment pas vu venir, du moins pas aussi vite ni aussi fort, alors que D-Loading était plus attendu. Mention spéciale à Buddy Hield qui est l’un des symboles du renouveau des Kings.

Ben

  1. Pascal Siakam
  2. D’Angelo Russell
  3. Buddy Hield

En un an, le Camerounais est passé d’une potentiel punchline à un outsider pour le All-Star Game. L’exagération est minime tellement Spicy P a su muscler son jeu. Sur le plan du statut comme de l’augmentation statistique, il est au-dessus de D-Lo qui a certes reçu sa première invitation pour le match des étoiles mais qui partait déjà de plus haut malgré l’image qu’on peut avoir après ses problèmes et son trade des Lakers. Le dernier a fière allure et commence tranquillement à se rapprocher du Stephen Curry du futur comme nous l’avait vendu son proprio à son arrivée. Il y a encore un peu de boulot mais il est sur le bon chemin, à l’image de sa franchise.

Alexandre

  1. Pascal Siakam
  2. D’Angelo Russell
  3. Buddy Hield

Pour sa troisième saison en NBA, Spicy P n’est pas seulement passé de 7 à 17 points, de 4,5 à 7 rebonds ou de 2 à 3 passes décisives de moyenne… Il est devenu un titulaire indiscutable dans l’une des meilleures équipes de la ligue, dont il est le deuxième meilleur scoreur au passage. Nick Nurse lui a fait confiance et maintenant Siakam passe avant Marc Gasol ou Serge Ibaka dans la rotation des Raptors. Évidemment, la progression de D’Angelo Russell est très impressionnante également. Moins statistiquement mais plutôt en termes de leadership et aussi parce que le meneur des Nets est devenu All-Star. Cela devrait lui valoir un sacré contrat cet été mais pas le titre de MIP fin juin. Enfin, il faut mentionner la magnifique progression de Buddy Hield, à l’image de la très bonne saison des Kings.

Giovanni

  1. D’Angelo Russell
  2. Pascal Siakam
  3. Buddy Hield

Probablement le vote le plus serré, pour moi et pour tout le monde je pense. Pour Buddy ? La troisième place lui va comme un gant et symbolise le kif que lui et les Kings nous ont procuré toute la saison. Les deux premiers ? Je serai bien parti sur une égalité mais mon vote va finalement au meneur des Nets. Les deux progressions d’un point de vue individuel et statistique se valent, si l’on prend en compte que le +10 au scoring pour Pascalou est mis en balance avec le fait que D-Lo a clairement pris les rênes de sa franchise contrairement à Spicy. Autre point intéressant, la progression de Siakam a évidemment donné encore plus de relief au jeu de Toronto, beaucoup moins que l’arrivée de Kawhi néanmoins, mais le bilan n’a pas vraiment évolué, contrairement aux Nets pour qui le step up de Russell est suivi d’effets immédiats puisque les Nets joueront les Playoffs. J’avais 100 billes, j’en ai mis 1 sur Buddy, 49 sur Pascal et 50 sur D-Lo. Epicétou.

Bastien

  1. D’Angelo Russell
  2. Pascal Siakam
  3. Buddy Hield

C’est le vote le plus relou, car quel que soit votre choix il est trop difficile de le contrer réellement. Preuve étant, mon vote pour D’Angelo alors que mon cœur hurle Siakam. Bien évidemment, Pascal réalise un jump immense d’une saison à l’autre, mais dans quel effectif…? Toronto est plus stable que jamais, pendant que Brooklyn avait besoin d’un héros, d’un espoir, de quelque chose qui leur donne de l’envie. Un mec à un niveau All-Star, tout simplement, et qui est enfin accepté chez les grands de la NBA. La progression de Russell n’est pas tellement numérique, elle est dans l’attitude, dans l’approche. On a laissé tomber un gamin bourré de talent mais bourré tout court un week-end sur deux, et maintenant on a un patron d’équipe, une équipe qu’il a ramené en Playoffs.

Nicolas

  1. Pascal Siakam
  2. D’Angelo Russell
  3. Buddy Hield

Pascal Siakam a tout simplement explosé lors de sa troisième saison NBA. Ça se voit de manière spectaculaire dans les stats, mais aussi dans la dimension qu’il a pris au sein de l’une des meilleures équipes de toute la NBA. Siakam est devenu un élément clé des Raptors, un titulaire indiscutable, et son nom a même été mentionné pour le All-Star Game. Certains voteront pour D’Angelo Russell, qui mérite lui aussi cette récompense après une magnifique campagne avec les Nets, mais la progression de D-Lo fut moins spectaculaire que celle de Spicy-P. Enfin, petite mention aussi pour Buddy Hield, symbole de l’ascension des Kings, qui ont été séduisants cette saison.

Matthieu

  1. D’Angelo Russell
  2. Pascal Siakam
  3. Buddy Hield

From paria to All-Star. La saison de D’Angelo Russell est une belle histoire de rédemption. Certes, le bond statistique n’est pas aussi impressionnant que celui de Siakam, mais de meneur talentueux et irrégulier, D-Lo est passé à leader et All-Star. Son rôle dans le retour des Nets en Playoffs est évidemment majeur. Attendu au tournant avec la pression inhérente à un second pick de Draft, Russell a enfin confirmé les espoirs placés en lui. Et ça mérite bien un trophée. Cela dit, ce sera sans doute très serré avec Pascal Siakam. Responsabilisé par Nick Nurse, le Camerounais a fait plus que progresser. 10 points de moyenne en plus, rien que ça, et un statut de numéro 2 qu’il a clairement ravi à Kyle Lowry. Derrière Kawhi Leonard, c’est lui l’homme des Raptors. Et même si le Klaw part cet été, les Canadiens pourront se consoler en se disant qu’il leur reste au moins Pascalou.

Robin

  1. D’Angelo Russell
  2. Pascal Siakam
  3. Buddy Hield

D’Angelo Russell est passé de jeune potentiel à All-Star,  et désormais franchise player d’une équipe de Playoffs. La progression est folle, très brutale et il fallait au moins tout ça pour espérer empêcher Pascal Siakam de prendre le trophée de meilleure progression cette année. Le Camerounais était presque un inconnu la saison dernière et est cette saison le deuxième meilleur joueur de la deuxième meilleure équipe de la NBA. Absolument improbable. Quand à Buddy Hield, un cran en dessous des deux premiers nommés, il s’est tout de même affirmé comme l’un des meilleurs snipers de la Ligue et a dépassé la barre symbolique des 20 points de moyenne sur la saison, preuve de sa nouvelle régularité.

Voilà pour nos pronostics maison, ou plutôt nos avis persos, ou en fait… un peu des deux. Comme dit un peu plus haut on attend les vôtres en commentaire, juste ci-dessous ou sur les réseaux pouloulou, et on ressortira tout ça au moment de l’annonce du trio final, et fin juin pour les seconds NBA Music Awards de l’histoire. Mais d’ici-là… place aux Playoffs.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top