Mondial

Zion Williamson pourrait faire partie de Team USA pour le Mondial : les arceaux chinois risquent de souffrir comme jamais

Zion Williamson

Y’a moyen que le cyborg vienne martyriser les arceaux en Chine cet été.

Source image : YouTube - ESPN

Tout juste éliminé de la March Madness avec son équipe de Duke, le cyborg Zion Williamson pourrait retrouver les parquets plus tôt que prévu puisque Team USA envisagerait de l’intégrer dans son effectif de 12 joueurs en vue du prochain Mondial.

Zion Williamson avec Team USA cet été en Chine ? Si l’on en croit Marc Stein, c’est une vraie possibilité. Selon le journaliste NBA du New York Times, l’équipe américaine a bien l’intention de checker l’intérêt du phénomène de Duke concernant une éventuelle participation au prochain Mondial, qui se déroulera du 31 août au 15 septembre 2019. Comme l’indique Stein, aucune discussion n’a eu lieu pour le moment entre Zion et Team USA. Ces discussions devraient débuter aux alentours de la prochaine Draft en juin quand Williamson aura un agent, lui qui n’est pas encore représenté aujourd’hui. En attendant, cela montre encore une fois que le cyborg formé chez les Blue Devils n’est pas vraiment un joueur comme les autres, même si on le savait déjà. On a vu durant sa saison freshman en NCAA à quel point il pouvait faire des ravages à travers ses qualités athlétiques venues d’un autre monde. Alors oui, l’aventure universitaire s’est terminée prématurément pour Zion et ses potes de Duke, qui ont été éliminés aux portes du Final Four par Michigan State dimanche alors qu’ils nourrissaient de très grosses ambitions. Mais malgré cette déception, Williamson a quand même réalisé une campagne XXL avec des moyennes de 22,6 points, 8,9 rebonds, 1,8 contre et 2,1 interceptions à 68% au tir, et un titre de meilleur joueur ACC de l’année en prime.

En cas de sélection avec Team USA, le probable numéro 1 de la prochaine Draft succédera à un certain Anthony Davis, dernier joueur américain à participer à une compétition internationale sans avoir joué le moindre match en NBA. C’était lors des Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Quelques semaines après avoir été sélectionné en number 1 par les New Orleans Hornets à l’époque, le monosourcil avait notamment profité de plusieurs blessures pour faire partie de l’effectif final des Etats-Unis et gagner la médaille d’or. Autre exemple, Emeka Okafor en 2004, qui avait participé aux JO d’Athènes juste après avoir été drafté par les Bobcats de Charlotte. Enfin, on peut aussi parler de l’ancien de Duke Christian Laettner, l’intrus de la fameuse Dream Team de Barcelone. Choisi en troisième position de la Draft 1992, il avait été un témoin privilégié du massacre de Michael Jordan, Magic Johnson et cie cette année-là. Tout ça pour dire qu’une sélection d’un joueur qui sort tout juste de l’université est déjà arrivée par le passé. Et pour Zion Williamson, ce serait une belle expérience avant de faire le grand saut en NBA. Côtoyer une légende du coaching comme Gregg Popovich et plusieurs stars du basket US pendant quelques semaines, c’est plutôt pas mal avant de débarquer dans la Grande Ligue non ? Après, peut-être qu’il préférera se concentrer sur ses débuts en NBA et décliner l’invitation potentielle, pour le plus grand soulagement des arceaux chinois.

Affaire à suivre donc, mais Zion Williamson pourrait bien porter le maillot de Team USA avant celui d’une franchise NBA. Et honnêtement, on a bien envie de le voir en Chine pour qu’il montre au monde entier à quel point il est une force de la nature. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top