Grizzlies

Mike Conley plus que jamais dans l’histoire des Grizzlies : meilleur scoreur all-time, adios Marc Gasol

Dans la nuit de mercredi à jeudi, lors de la rencontre entre Golden State et Memphis, Mike Conley est rentré encore un peu plus dans l’histoire des Grizzlies. Le meneur est en effet devenu le meilleur marqueur de l’histoire de la franchise, dépassant un certain Marc Gasol. Chapeau bas.

11 700 points au compteur sous le maillot de Memphis. C’est plus que n’importe quel autre joueur dans l’histoire des Grizzlies. Sélectionné en quatrième position de la Draft 2007 par les Oursons, Mike Conley a atteint ce total en l’espace de 12 saisons dans le Tennessee, soit 787 matchs de régulière pour une moyenne de 14,9 points par rencontre. Ce record est un joli symbole pour le meneur qui, malgré la saison galère de son équipe (13ème de l’Ouest avec 30 victoires pour 45 défaites), réalise sa meilleure campagne en carrière au niveau du scoring avec 20,9 pions marqués en moyenne. Autre symbole, il dégage son ancien coéquipier de longue date Marc Gasol, transféré aux Raptors au cours de la trade deadline et avec qui Mike a joué pendant plus d’une décennie. Le pivot espagnol est resté bloqué à 11 684 points sous les couleurs de Memphis. En devenant le meilleur scoreur all-time des Grizzlies, Conley marque encore un peu plus la franchise de son empreinte, lui qui était déjà numéro un au nombre de trois points, de passes décisives, d’interceptions et de matchs joués. Vous en connaissez beaucoup vous des joueurs qui dominent ces cinq catégories de stats au sein d’une même franchise ? Sûrement pas puisqu’ils ne sont que trois à l’heure actuelle dans l’histoire. Mike Conley donc, mais aussi LeBron James avec les Cavaliers ainsi que Reggie Miller avec les Pacers. Bonjour le groupe VIP.

Se retrouver dans la même catégorie que LeBron et Reggie, ce n’est quand même pas rien. On parle de deux légendes qui sont considérées de façon unanime ou presque comme les meilleurs joueurs de l’histoire de leur franchise respective. Et on peut légitimement mettre le débat sur la table avec Mike Conley. Et si le meneur était the greatest grizzly ever ? On peut parler des frères Gasol, on peut parler de Zach Randolph, mais Conley coche quand même pas mal de cases. Longévité avec les Grizzlies, régularité, meneur très solide, two-way player, records de franchise, pilier des Grizzlies version « Grit and Grind » qui ont marqué les plus belles heures de la franchise en Playoffs… ça en fait des arguments n’est-ce pas ? Alors oui, le palmarès individuel de Mike est plutôt faible, lui qui n’a jamais participé au All-Star Game durant sa carrière, mais les vrais savent à quel point il est un super joueur de basket. C’est juste qu’il n’est pas le plus spectaculaire et qu’il a toujours été très sous-estimé dans le monde de la NBA. Enfin bref, peu importe au final, car Conley s’en tape de la reconnaissance individuelle, et les records parlent pour lui. Un jour, le numéro 11 de Mike sera retiré et flottera au sommet du FedExForum. Que voulez-vous de plus ?

Quand on pense aux Grizzlies aujourd’hui, on pense automatiquement à Mike Conley. Il fait partie des meubles à Memphis et continue de représenter sa franchise dignement soir après soir. Le fait qu’il soit désormais le meilleur marqueur de l’histoire des Oursons n’est qu’une juste récompense pour lui, même si l’aventure de Conley dans le Tennessee pourrait bientôt prendre fin.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top