Knicks

Les Knicks bien partis pour établir le pire bilan de leur histoire : le tank continue de rouler à merveille à Big Apple

Zion Williamson Knicks Lottery

Le tank des Knicks continue de rouler à pleine vitesse vers Zion Williamson.

Source image : Pinterest

Au début de la saison, on imaginait bien que les Knicks sans Kristaps Porzingis allaient viser un bon pick de Draft. Par contre, on ne pensait pas que ça allait devenir le plus beau tank depuis celui des Sixers en 2015-16.

14 victoires pour 59 défaites, en voilà un bilan qui sent bon la loterie. A moins de dix matchs de la fin de saison, les Knicks sont en passe de battre un record de franchise, celui du nombre de défaites. Pourcentage de victoires ? 19%. Meilleur scoreur de la franchise ? Emmanuel Mudiay. Meilleur passeur ? Dennis Smith Jr.. Promis, ce n’est pas une équipe de G-League hein. C’est absolument immonde ce qui se passe dans la ville qui ne dort jamais. Pire attaque, 28ème défense, c’est du grand art. La première saison du coach David Fizdale est soit cataclysmique soit merveilleuse, on ne sait pas vraiment comment se placer. En effet, comme l’objectif est d’obtenir Zion Williamson, c’est de l’orfèvrerie qu’est en train de nous faire l’entraîneur de New York, c’est absolument parfait. Le mythique Madison Square Garden est l’arène la moins bien gardée de la Ligue puisque Spike Lee n’a eu l’occasion de voir ses chouchous s’imposer à domicile que sept petites fois depuis le début de la saison. Les coéquipiers de Kevin Knox ont même réalisé une série de 19 défaites consécutives à cheval sur janvier et février. Vraiment du grand art. Le push de fin de saison est tout aussi parfait, 11 défaites sur les 12 derniers matchs, simplement une victoire face aux Lakers vient ternir ce beau bilan mais il n’empêche, les Knicks sont pratiquement certains d’arriver à la loterie avec le pire bilan et ça sera absolument mérité.

La seule question qu’il reste sur cette régulière est la suivante. Est-ce que les potes de Frank Ntilikina vont battre le record de lose de leur propre franchise ? Ce dernier date pour l’instant de la saison 2014-15, où les Knicks ont terminé avec un bilan de 17-65. Il faut donc gagner moins de trois matchs sur les neuf derniers. On se dit évidemment que c’est jouable mais attention, ça ne va pas être si simple car le calendrier de New York est piégeux jusqu’à la fin de saison. Tout d’abord, trois réceptions à gérer face aux Clippers, aux Raptors et au Heat, il ne faudra pas déraper. Ensuite arrive la première grosse difficulté, un match à domicile face aux Bulls, le merdico. Chicago doit essayer d’aller choper le podium du tanking et ce match s’annonce difficile à perdre pour les deux équipes. Viennent ensuite deux déplacements tranquillou à Orlando et à Houston, pas de souci, puis une réception de Washington qui n’aura sûrement plus rien à jouer à ce moment-là. Derrière, New York finira avec un déplacement à… Chicago et un dernier match au Madison face aux Pistons qui reposeront peut-être leurs stars pour les Playoffs. Vraiment pas facile à gérer pour les Knicks. Il faudra quand même veiller à ne pas rattraper les Suns, qui possèdent trois victoires de plus et qui disposent d’une fin de saison plus compliquée, mais ça devrait pouvoir se faire tout de même.

Saison plus que galère à New York mais c’est la dernière puisque Zion Williamson, Kevin Durant et Kyrie Irving sont censés arriver non ? Nous, on préfère parier sur Cam Reddish, Tobias Harris et Terry Rozier. Après cette campagne horrible, les Knicks espèrent désormais que leur pire bilan soit récompensé par le premier choix de Draft. Un petit coup de fil à David Stern peut-être ?

Source : Land of Basketball

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top