Warriors

Andrew Bogut bloqué en Australie pour une histoire de visa : ça défend mieux à la douane qu’aux Warriors cette saison

Warriors - Andre Iguodala Andrew Bogut

En France il serait attendu pour la saison 2021-22.

Source image : NBA League Pass

Andrew Bogut était attendu dans le roster des Warriors pour le déplacement à Houston hier soir mais il est retenu dans son pays pour des problèmes de visa. Son arrivée dans la baie d’Oakland n’est pas prévue avant au moins la semaine prochaine et la réception des Pacers à l’Oracle Arena.

Steven Adams mais surtout LaMarcus Aldridge et Karl-Anthony Towns peuvent souffler. Les coudes acérés d’Andrew Bogut ne seront pas là pour leur détruire les côtes dans une bataille au rebond. Le first pick de la Draft 2005 est bloqué au pays des kangourous et n’apportera pas tout de suite sa défense intérieure et son expérience au vestiaire des doubles champions en titre. Un des éléments fondamental de la construction des Warriors revient à nouveau jouer le pompier de service et combler un manque de l’effectif. En effet, cette saison, Golden State est la quinzième défense de la Ligue, pire marque depuis la saison 2011-12. Attendez, mais qui est arrivé en 2012 chez les Dubs ? Draymond Green et… Andrew Bogut, ça alors, quelle surprise. Toujours est-il que les Warriors n’ont pas une marge énorme sur la seconde place à l’Ouest et que son absence pour ce mini road-trip à Oklahoma City, à San Antonio et à Minneapolis pourrait s’avérer dommageable pour les hommes de Steve Kerr. En effet, finir deuxième et jouer les Rockets dès la demi-finale de Conférence n’est pas une perspective qui doit ravir l’ancien coéquipier de Michael Jordan.

Si jamais l’obtention du visa de travail américain est assez rapide pour que l’Australien soit de retour dès  le 21 mars pour affronter Myles Turner, Domantas Sabonis et compagnie, Andrew Bogut aura tout de même une petite dizaine de matchs pour se remettre dans le rythme NBA. Il pourra trouver son rôle exact et s’imposer dans la rotation de Steve Kerr juste à temps pour les Playoffs. Le nouveau Zaza Pachulia de l’effectif n’hésitera pas à lâcher quelques soufflantes ou des tartes dans la gueule pour remotiver les coéquipiers de DeMarcus Cousins en défense. Selon un célèbre numéro 23, celui qui a gagné six titres, c’est bien la défense qui fait gagner des titres. On compte sur l’ancien joueur de Milwaukee pour faire appliquer cette citation dans le vestiaire de l’Oracle Arena. Il paraît qu’il faut toujours un dirty player pour gagner un titre, les Dubs ont donc signé la crème de la crème. Que les futurs matchs-ups d’Andrew s’échauffent bien les articulations sinon c’est une Kawhi assurée.

Que ce soit d’un côté comme de l’autre, Andrew Bogut et les Warriors doivent être impatients de se retrouver, son arrivée se fait attendre et ne sera pas effective avant la semaine prochaine. Alors que les administrations qui s’occupent de son visa se grouillent, Andrew doit aller chercher une deuxième bague.

Source texte : The Mercury News via Sporting News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top