Equipes

Les Pacers peuvent-ils rester Top 4 de l’Est cette saison ? C’est l’heure du test de la mort qui tue

thaddeus Young
Source image : NBA League Pass

Auteurs d’une superbe saison jusqu’ici, nos amis les Pacers rentrent dans ce qu’on peut appeler la partie la plus dure de leur année. Un dernier virage aux allures de route de la mort, et qui nous pousse à revoir le futur classement final.

Victor Oladipo ou pas ? Rien à foutre. S’il y a bien une chose que Nate McMillan et ses hommes ont montré cette saison, c’est qu’ils ne sont pas du genre à vouloir chercher des excuses. Un blessé, un remplaçant. Un problème, une solution. Dès que les gars d’Indianapolis ont senti comme un bâton dans leurs roues, ils ont constamment prouvé qu’ils avaient l’intelligence et la flexibilité pour l’enlever avec grâce. Ainsi, même en perdant leur arrière All-Star fin-janvier, Myles Turner et compagnie ont assuré le principal en maintenant leur franchise dans le haut du panier à l’Est. Aujourd’hui, les Pacers sont bien Top 4 de leur conférence, mais pour combien de temps ? C’est cette question, quasiment inévitable, qui vient se pointer aujourd’hui à la porte des boys d’Indy. En effet, le côté back against the wall (dos au mur pour les galériens) a été suffisamment utilisé pour tenir la baraque sur les semaines suivant la blessure d’Oladipo, et la réalité vient doucement s’installer dans les rangs de la Bankers Life FieldHouse. Boston, notamment, retrouve son jeu et son vestiaire en ce moment, avec des performances intéressantes à domicile comme en déplacement. Difficile de dire qu’on peut compter sur les Celtics cette saison afin de nous donner raison, mais il faudra surveiller les gars du Massachusetts car démarrer les Playoffs sans l’avantage du terrain n’est pas prévu. Philadelphie, également, a retrouvé son Joel Embiid d’amour et veut le podium de l’Est, donc un push sera orchestré sur le prochain mois de compétition. Mais alors que penser, quand on voit le programme à venir côté Indiana ?

  • 13 mars : vs Knicks
  • 15 mars : vs Thunder
  • 17 mars : @ Nuggets
  • 19 mars : @ Blazers
  • 20 mars : @ Clippers
  • 22 mars : @ Warriors
  • 24 mars : vs Nuggets
  • 28 mars : @ Thunder
  • 30 mars : @ Celtics

Ahem. Comment dire. Bon, déjà, on a mis en rouge la seule équipe au bilan négatif que vont affronter les Pacers jusqu’à la fin du mois. Mais derrière, la violence est particulièrement élevée. Ce n’est pas qu’une question d’équipe à bilan positif, là on a tout simplement droit à la crème de la crème pour Indiana : les Clippers seront le seul adversaire hors du Top 10 des bilans NBA cette saison, ils sont en feu, et les Pacers seront en visite chez eux… en back-to-back. Le reste, c’est que de l’élite, du Top 5 de conférence, et donc un vrai test pour Cory Joseph et compagnie. Bien évidemment, le scénario est connu, on vient de le décrire plus haut : personne n’en fera une caisse, si cette équipe d’Indiana se retrouve en 5ème place de la Conférence Est à l’arrivée des Playoffs. Ce sera même, sur une vue d’ensemble, une magnifique performance collective compte-tenu du contexte. Mais on se demande simplement si on ne fait pas une erreur ici, en préparant la chute des Pacers, alors qu’ils ont continué à fermer des bouches depuis un an et demi. Peut-être que cette équipe va tenir Boston à distance, et donc garder son avantage du terrain, qui serait crucial pour faire chambouler une franchise comme celle des Celtics. Irrégulière, dans le viseur de beaucoup de monde, avec des fortes têtes et des soirées aussi brillantes que troublantes cette année. Le meilleur plan, finalement, serait peut-être pour Indy de garder sa 4ème place et tout donner dans la bataille face aux gars du Massachusetts. Cela tombe bien, il y aura deux matchs contre Boston sur le prochain mois de compétition.

On a envie de les pousser, de les soutenir, de leur dire de continuer. Mais le calendrier n’aide pas. Les Pacers vont-ils surprendre tout le monde et assurer en étant devant un si gros challenge ? Ce ne serait pas étonnant. Comme de rendre la 4ème place et s’installer en 5.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top