Lakers

Lonzo Ball pourrait ne plus rejouer de la saison régulière : du coup on se retrouve en Playoffs lol ?

lonzo ball
Source image : NBA League Pass

Lonzo ceci, Lonzo cela, Lonzo revient ou ne revient pas ? Que les fans des Lakers restent dans leur pénombre, car Lonzo Ball pourrait ne pas du tout rejouer cette saison : allez, sers-moi un verre…

On parlait récemment de l’enchaînement de bonnes nouvelles planant au-dessus de Los Angeles, il faut avouer que c’est assez hardcore pour les Lakers en ce moment. Bon, on ne va pas parler de celles et ceux qui auraient le malheur d’être fan du PSG et des Lakers, des cellules psychologiques ont été mises à disposition pour un suivi intensif sur les 8 prochaines semaines. Ceux qui soutiennent uniquement la franchise aux 16 titres en chient énormément ces derniers temps, car pas un jour ne se passe sans qu’une mauvaise nouvelle ne tombe. Quand LeBron dépasse Jordan au scoring, c’est dans une branlée. Quand Jeannie Buss parle d’Anthony Davis, c’est pour dire fake news. Quand Kyle Kuzma trouve son rythme, il se blesse, et quand c’est Brandon Ingram qui commence à jouer façon Paul George, lui aussi a des galères physiques. Du coup, quand vous mélangez tout ça et annoncez plus ou moins officiellement que vous quittez la course aux Playoffs, il faut achever les souffrances des pauvres supporters. On ne peut pas maintenir la cité des anges dans un véritable état d’attente, autant placarder objectivement le fait que la fin de saison est tankée et il n’y a que la Draft 2019 autour de laquelle se concentrer. D’ailleurs, Magic Johnson était apparemment là pour voir Ja Morant en NCAA, le prospect attirant l’oeil de nombreux observateurs à trois mois et demi de la Draft. Mais alors quid de Lonzo Ball ? Pour le moment, on ne va pas se lancer dans des scénarios dinguissimes, déjà qu’on a fait ça avec les Lakers tout au long de la saison, autant se reposer un peu. Mais concernant le vrai meneur titulaire de Los Angeles, absent depuis le 19 janvier dernier, les nouvelles ne sont pas très bonnes. En gros, plus les jours passent, plus il y a de chance pour qu’on ne voit pas Lonzo rejouer de toute la saison.

Lonzo Ball n’est pas prêt de rejouer, nous a indiqué Luke Walton. Il a dit que la priorité était de s’assurer qu’il revienne au top de sa forme, et qu’il profite d’un été complet pour se remettre de sa blessure. Il y a une vraie possibilité de ne pas le revoir jouer cette saison.

L’info nous vient de Tania Ganguli, reporter chez le L.A. Times. On apprend donc que ça ne s’arrange pas vraiment pour Ball, et qu’il va falloir être patient. Ce qui est assez pratique finalement, sur plusieurs plans. Déjà, le premier, c’est que même si on est frustrés pour lui et on imagine son niveau de frustration, Lonzo va avoir tout son printemps et son été pour se remettre en forme, et ce quelle que soit sa franchise. Car oui, pour rappel, le meneur pourrait tout à fait être l’objet d’un transfert prochainement. Ensuite, le second, c’est que pour des Lakers qui n’ont rien à faire dans le ventre mou de la Conférence Ouest, reposer tous ses joueurs et ne prendre aucun risque pour enchaîner les défaites semble être un bon pari. Dieu sait si on déteste écrire ça, mais pour le coup Magic Johnson et Rob Pelinka doivent être extrêmement vigilants. Il faut développer les jeunes, mais ne pas brûler leurs ailes, et leur assurer une maturation bien contrôlée. Forcément, pour Lonzo, c’est le bad. Impossible de savoir si tu vas rester dans le coin, après avoir été marchandé comme une Tour Eiffel en plastique, en février dernier. Mais le plus important est la situation physique du joueur, pas le fait d’être à Los Angeles et donc proche de sa famille. Aussi importante soit-elle, le jeune Ball doit penser à lui avant tout et donc à cette fin de saison à passer à la salle pour retrouver une cheville stable. Si c’est le cas et tout est bien géré pendant l’été, alors le pitbull défensif et playmaker génial reviendra pour nous régaler, que ce soit à Los Angeles ou ailleurs. Et c’est tout ce qu’on lui souhaite, finalement.

Saison difficile, rééducation difficile, les débuts de Lonzo Ball en NBA ont été sacrément mouvementés. Allez, on remet la machine en route, et on se retrouve dans 6 mois pour faire le point ? Bonnes vacances.

Source : L.A. Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top