Lakers

LeBron James devient le quatrième meilleur scoreur NBA all-time : Michael Jordan dans le rétro, ça veut dire que… non rien

C’était évidemment l’évènement que tout le monde attendait, bien plus qu’une potentielle nouvelle piquette pour les Lakers à Denver. Pas tous les jours que tu gravis une telle marche dans l’histoire de la NBA, pas tous les jours que tu dépasses Michael Jordan dans un classement all-time… Kobe Bryant l’avait fait il y a quelques années, et LeBron James l’a donc imité cette nuit. Faîtes désormais place au quatrième meilleur marqueur de toute l’histoire de la Grande Ligue et ça, quoiqu’on en dise, c’est une putain de performance historique.

Douze. Il lui manquait douze points, et même treize pour mettre définitivement His Airness dans le rétro. C’était évidemment écrit que l’histoire allait …s’écrire cette nuit, puisque le King n’avait du jusque-là connaître dans sa carrière que très peu de matchs en dessous de cette barre pépère à atteindre. On sentait d’ailleurs une atmosphère particulière dans ce début de match, avec un LeBron prenant rapidement ses tirs, comme pour se débarrasser d’un poids finalement bien lourd pour un mec chassant de manière de plus en plus utopique des Playoffs qui s’éloignent inexorablement pour les Lakers. Un premier tir du parking, puis un deuxième, puis… plus rien avant le deuxième quart, laps de temps suffisant pour les Nuggets afin de faire valoir leur large supériorité. Les caméras se braquent plus sur LBJ que sur le score, tant mieux pour les Lakers fans, et on attend alors une seule chose : la rentrée du Chosen One pour enfin vivre un moment unique et passer tranquillement à autre chose. De retour dès l’entame du second quart, le n°23 des Lakers rajoute trois buckets et se rapproche de son Graal du jour, avant que Rajon Rondo ne se charge finalement d’envoyer son ex ennemi préféré sous les spotlights. Caviar de RR9 pour LeBron qui enfile deux points de plus sous le panier, et qui passe donc un step inouï dans la vie d’un basketteur, sur une échelle où trois hommes seulement demeurent désormais au dessus de lui. Torrey Craig, grand seigneur, lui offrira même un lancer pour permettre à la salle toute entière de célébrer l’évènement et à tous ses adversaires et coéquipiers de venir taper l’une des accolades les plus historiques de leur carrière.

LeBron James

Le temps-mort suivant sera évidemment idéal pour que le Staples Center ovationne une nouvelle fois le héros du soir et pour que les écrans géants crachent le traditionnel tribute préparé en amont. Started from the Delonte West now we are devant Jordan, et bien au-delà de n’importe quel débat sur untel ou untel, il en incombe à toutes les personnes qui suivent la NBA de se rendre compte du genre d’exploit réalisé cette nuit par LeBron James. Un exploit plein d’efficacité, un exploit rempli de constance, de sérieux, d’hygiène de vie et de tout ce que vous voulez, car toutes les Decisions et/ou Finales perdues par LeBron n’altèrent en rien la performance d’un mec qui vient de dépasser Michael Jordan au nombre de points marqués en carrière. Il a joué plus, il a gagné moins, il n’a jamais assumé sa calvitie, et on pourra d’ailleurs lui trouver un million d’autres défauts, mais cette nuit LeBron James est devenu l’un des quatre hommes sur cette planète à avoir marqué plus de points que la légendes des Bulls. Rendez-vous compte.

Alors rendez-vous au PMU du coin dès 7h du matin pour débattre de tout ce dont vous voudrez débattre, mais ici on parlera de chiffres et uniquement de chiffres. LeBron James est officiellement le quatrième meilleur marqueur de toute l’histoire de la NBA, alors félicitations LeBron James, tout simplement.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top