Cavaliers

Les Cavaliers bloquent J.R. Smith et devraient l’échanger cet été : c’est donc de cette façon que l’on traite les légendes ?

JR Smith

Plus que quelques mois avant la libération.

Source image : YouTube

L’aventure de J.R. Smith chez les Cavaliers est terminée mais l’arrière est toujours sous contrat avec la franchise. Celle-ci n’aurait, d’ailleurs, pas l’intention de couper son joueur pour qu’il puisse rejoindre une équipe playoffable. Gérard risque de devoir atteindre juin prochain pour s’en aller…

Cette saison, J.R. Smith n’a disputé que onze petits matchs avec les Cavaliers, qui ne comptent plus sur lui, pour des moyennes d’environ 7 points, 2 rebonds et 2 passes, à 34% aux tirs. Il s’agit de ses plus faibles chiffres en carrière et on pouvait s’attendre à ce que les Cavs permettent à leur joueur de rejoindre un prétendant au titre, en le coupant avant le 1er mars. En effet, après cette date, il lui sera impossible de signer autre part. Mais malheureusement pour lui, Gérard ne devrait pas être libéré du bourbier de l’Ohio car sa franchise ne souhaiterait l’échanger qu’en juin prochain, comme le révèle Joe Varden de The Athletic.

« Le salary cap des Cavaliers pour la saison prochaine inclut le salaire de J.R. Smith, d’une valeur de 15,8 millions de dollars. S’il est coupé ou échangé avant le 30 juin, il leur coûtera seulement 3,9 millions de dollars, ce qui permettrait à Cleveland de passer immédiatement sous le seuil de la luxury tax.

Désormais, vous pouvez prendre en considération le fait que Cleveland pourrait libérer J.R. Smith en le poussant à laisser de l’argent sur la table […]. Mais cela n’arrivera pas car les Cavs auraient l’intention de l’échanger en juin prochain. Si jamais ils avaient besoin d’un joueur pour [la vingtaine de matchs qu’il leur reste à disputer, ndlr], ils auraient J.R. »

Un choix purement financier, donc, et une situation compliquée à vivre pour J.R. Smith, en mesure de jouer mais qui est bloqué par les Cavaliers, qui ne souhaitent pas lui faire de cadeau. Gérard devra donc patienter sagement jusqu’à juin, en observant les autres joueurs de la Ligue disputer les Playoffs. En attendant, l’arrière de 33 ans pourra se remémorer ses jolis moments et souvenirs vécus dans l’Ohio, depuis son arrivée courant 2015. Quatre saisons et demi au cours desquelles J.R. Swish, dans un rôle de 3&D qui lui sied à merveille, aura tourné à 10,3 points de moyenne (à 38% du parking), afin de décrocher sa première bague et en étant plus que fondamental dans ce titre, décroché en 2016. Certaines mauvaises langues préféreront se rappeler de son énorme bourde des Finales 2018 mais, ce qu’il ne faut surtout pas omettre de mentionner, c’est l’importance qu’a eu Smith dans la seule bannière de champion décrochée par les Cavs.

Une chose est sûre, J.R. Smith ne sera plus un joueur des Cavaliers la saison prochaine. Désormais, la question est de savoir dans quelle franchise il continuera de nous faire rêver soir après soir. Vu le talent du bonhomme et ce qu’il est capable d’apporter, on ne doute pas du fait qu’il retrouvera une équipe assez rapidement. À notre plus grand bonheur !

Source texte : NBC Sports

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    28 février 2019 à 16 h 36 min at 16 h 36 min

    Toutes les légendes du jeu ne joue plus trop cette saison
    entre J.R. Smith et Carmelo

    des incompris je vous dit ,allez hop direction les Lakers
    😀

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top