Suns

Devin Booker pas assez respecté ? Pour Jamal Crawford, cela ne viendra qu’avec les victoires

Devin Booker

Parait que c’est pas demain la veille.

Source image : YouTube

L’exercice 2018-19 des Suns est catastrophique et ce n’est un secret pour personne. Jamal Crawford, l’un des vétérans de l’équipe, en a profité pour évoquer la situation vécue par ses jeunes coéquipiers, dont Devin Booker, lors d’une session question/réponse avec Sekou Smith de NBA.com.

À 39 ans, Jamal Crawford réalise l’une de ses pires saisons en carrière avec les Suns, juste derrière sa campagne rookie datant de 2000-01, à une époque où il jouait chez les Bulls. Dans un rôle de mentor qu’il découvre de plus en plus, inévitablement, le triple lauréat du trophée de Sixième homme de l’année suit attentivement la situation de ses jeunes coéquipiers, les encourageant depuis son banc adoré. Notamment celle de Devin Booker, le go-to-guy de Phoenix, qui n’est pas encore très respecté dans la Ligue, bien qu’il en soit l’un des tous meilleurs marqueurs. Il faut dire que les Cactus galèrent collectivement, ayant notamment perdu dix-sept rencontres consécutives avant leur victoire de la nuit dernière à Miami. Des résultats chaotiques, ce qui exaspère grandement le treizième choix de la Draft 2015. Selon J-Crossover, Book a encore du boulot avant de devenir un véritable leader et c’est un processus normal pour un aussi jeune joueur. Mais que faut-il pour tirer vers le haut tout un groupe ?

« Je pense qu’il s’agit de la façon dont on impacte les autres, se traduisant par des victoires. Je veux dire, un gars peut mettre 20 points par match. Mais si vous ne gagnez pas, qui va s’en soucier ? On se dit ‘oui, son match est bien, mais j’ai besoin de le voir faire pareil quand cela compte vraiment, quand quelque chose est en jeu’. C’est tout l’inverse quand vous voyez un gars qui est simplement tout aussi bon, mais qui marque 16-17 points dans une équipe qui gagne et qui est respecté. Tout le monde […] recherche cette reconnaissance et ce respect. Gagner guérit toujours tout. Et c’est une question de timing. Vous devez être prêt pour cela. »

Pour le moment, on ne peut pas dire que Devin Booker soit en mesure de faire gagner sa franchise, la pire de la Ligue (12 victoires et 50 défaites), même s’il réalise une saison honorable statistiquement parlant (25-4-7 de moyenne). Néanmoins, Jamal Crawford voit beaucoup de talent et de potentiel en lui et il estime que le duo qu’il forme avec DeAndre Ayton peut faire des merveilles en NBA. L’avenir des Suns repose sur Book et DeAndre et ils doivent faire gagner leur équipe afin de passer dans la catégorie supérieure. Le point positif, c’est qu’ils sont encore très jeunes.

« Ces gars sont des stars. Et ils n’obtiendront pas le crédit [qu’ils méritent, ndlr] sans gagner. C’est la façon dont est faite cette Ligue et elle le sera toujours. Mais nous parlons d’un joueur de 22 ans et d’un autre de 20 ans. Book tourne déjà à 25 points et 7 passes de moyenne tandis qu’avec DeAndre, c’est un double-double garanti. Book est trappé et pris à deux à chaque match, il possède déjà ce type d’attention. Mais il n’obtiendra pas ce respect sans nous faire gagner. Cependant, il sera All-Star, pareil pour DeAndre. Je vous le dis. »

En attendant de voir si Jamal Crawford a visé juste, DeAndre Ayton et surtout Devin Booker ont tout intérêt à faire gagner les Suns pour obtenir le respect qu’ils estiment mériter. En NBA, seule la victoire compte et les joueurs qui font leurs statistiques dans le vide n’ont jamais marqué de leurs empreintes la Ligue. À eux de ne pas faire partie de cette catégorie.

Source texte : NBA.com

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top