Los Angeles Clippers

Steve Ballmer a un message pour LeBron et les Kings : « Les Clippers vont continuer à se battre pour les Playoffs »

Les Clippers ne vont pas lâcher leur huitième spot comme as !

Source image : YouTube

Au cours de la trade deadline, les Clippers ont lâché leur meilleur joueur pour mieux préparer le futur. Pas vraiment le genre de transfert que réalise une franchise qui veut briller sur le court terme. Mais malgré ça, le proprio Steve Ballmer n’a pas revu les objectifs de l’équipe à la baisse. 

En début de saison, il n’y a pas grand monde qui voyait les Clippers se mêler à la course aux Playoffs dans la terrible Conférence Ouest. Mais dès les premières rencontres, les hommes de Doc Rivers ont surpris en enchaînant les victoires grâce notamment à un gros collectif. L’autre franchise de Los Angeles s’est ainsi installée dans le Top 8 pendant que certaines équipes galéraient. Sauf qu’au moment de la trade deadline, les Clippers ont réalisé un transfert qu’on n’attendait pas forcément vu le déroulement de leur saison. Tobias Harris, le meilleur marqueur de l’équipe qui aurait d’ailleurs mérité d’être All-Star cette année, a été envoyé à Philadelphia. Mais pourquoi lâcher un tel joueur en plein milieu de la course aux Playoffs ? Pour mieux préparer l’avenir. Dans le cadre du trade, les Clippers ont notamment récupéré un rookie intéressant avec Landry Shamet ainsi que des choix de draft, tout en gardant une grosse flexibilité financière pour l’été prochain, où Los Angeles voudra attirer une voire deux superstars. On sacrifie donc le présent pour un avenir plus brillant. Mais sacrifier le présent ne signifie pas saboter le présent. Le tanking chez les Clippers ? Non merci. D’après Sam Amick de The Athletic, le proprio Steve Ballmer a fait savoir aux membres de sa franchise qu’il voulait que l’équipe continue à se battre pour une qualification en Playoffs.

Quand on regarde la dynamique des Clippers depuis le transfert de Tobias Harris, on se rend compte qu’elle va plutôt dans le même sens. Cinq matchs joués, trois victoires pour deux défaites, dont un très gros succès à Boston après avoir accumulé un retard de 28 points. Clairement, ce n’est pas le comportement d’une équipe qui veut laisser filer sa saison. Du coup, les Clippers sont toujours virtuellement qualifiés pour les Playoffs, eux qui sont huitièmes avec un bilan de 33 victoires pour 27 défaites, à égalité avec les Spurs septièmes, et devant les Kings (30-28) et les Lakers (29-29). Donc pour tous ceux qui pensaient qu’une place allait automatiquement se libérer à l’Ouest, c’est niet. Maintenant, est-ce que c’est une bonne solution en vue de l’avenir ? Ce n’est pas vraiment à nous d’en juger mais il faut quand même avoir à l’esprit plusieurs paramètres. Le premier, c’est qu’en cas de qualification pour les Playoffs, les Clippers feraient une croix sur leur premier tour de Draft 2019, qui reviendrait aux Celtics. Dans le cas inverse, Boston récupérera ce pick en 2020 ou en 2022 en tant que choix de second tour si Los Angeles rate encore une fois la postseason la saison prochaine (car il est top-14 protégé en 2019 et 2020). C’est un paramètre non négligeable (ce choix de draft peut aussi être utilisé dans le cadre d’un transfert pour Anthony Davis par exemple) mais dans le même temps, une participation en Playoffs sans superstar pourrait être un argument de poids pour convaincre les gros poissons dispos cet été, sans oublier que cela donnerait de l’expérience aux jeunots de l’effectif.

Avec un calendrier abordable pour cette fin de saison, les Clippers sont toujours bien placés pour accéder aux Playoffs, et ils vont donc donner le maximum pour y arriver. Autrement dit, Steve Ballmer a bien envie de faire chier les Lakers de LeBron et les jeunes Kings. On ne se fait pas de cadeaux en Californie.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top