All-Star Weekend

Flashback du Rising Stars Challenge 2009 : quand Kevin Durant battait un record de points contre son frangin d’OKC

Kevin Durant

You the real MVP.

Source image : YouTube

Alors que tout le monde s’entasse à Charlotte, le Rising Stars Challenge approche à grands pas. L’occasion de nous replonger dix ans en arrière, à une époque où un certain Kevin Durant établissait le record de points de l’événement. Car son talent ne date pas d’hier.

Vendredi 13 février 2009, US Airways Center à Phoenix. L’Arizona est en fête à l’occasion du All-Star Weekend et Kevin Durant va donner le ton dès le premier jour en réalisant l’une des plus belles performances individuelles de l’histoire du Rising Stars Challenge ou Rookie Game pour les plus anciens. Sous les yeux de LeBron James, venu commenter la rencontre aux côtés de Kenny Smith et Kevin Harlan, le sophomore de 20 piges plante 46 points, capte 7 rebonds, distribue 4 passes décisives et réalise 2 interceptions. Ces 46 unités sont, aujourd’hui encore, le record de points inscrits au cours de ce match d’exhibition qui opposait encore les rookies aux sophomores à l’époque. Parmi les autres visages connus présents sur le parquet, on retrouve notamment un Marc Gasol bien en chair, un Eric Gordon qui avait la même tête qu’en 2019, un Luis Scola faisant office de vieux briscard avec ses 28 ans (drafté en 2002, l’Argentin avait rejoint la Grande Ligue en 2007), un Rudy Fernandez qui évoluait en NBA ou encore un Russell Westbrook qui sortait déjà du banc lors du All-Star Weekend. On peut aussi noter les présences de Brook Lopez, Al Horford, Jeff Green et Thaddeus Young, qui ont tous un rôle important – pour ne pas dire majeur – dans une franchise, dix ans après. Bref, il y avait du beau monde au pays des cactus et tous les ingrédients étaient réunis pour que les spectateurs assistent à un joli spectacle.

Mais les deux principales têtes d’affiche de ce match, ce sont évidemment Kevin Durant et son physique de coton-tige ainsi que Derrick Rose et ses genoux encore neufs. Le rookie de l’année 2008 face à celui qui lui succédera en 2009, un duel tant attendu mais qui va malheureusement rapidement finir en eau de boudin puisque le meneur des Bulls (comme ça fait du bien de l’écrire) aura été bien discret, n’inscrivant que 4 petits points. Non, le véritable leader des first year lors de cette rencontre c’était Michael Beasley, auteur de 29 unités. Emmenée par John Kuester, la fresh meat qui disposait d’une rotation limitée à huit joueurs en raison de l’absence de Greg Oden, blessé (joli pléonasme), n’a pas pu créer l’exploit face aux sophomores de Kurt Rambis (122-116). Kevin Durant est logiquement élu MVP de la rencontre, succédant à Daniel Gibson, grâce à un 17/25 aux tirs dont 4/8 du parking et 8/8 sur la ligne. Surtout, cette prestation le lancera définitivement vers les sommets puisqu’il finira son exercice 2008-09 en boulet de canon avec OKC, n’empêchant pourtant pas le Thunder (23-59) de squatter les bas-fonds de la Conférence Ouest, pour la première campagne de la franchise sous cette appellation. Enfin, soulignons le fait que Durantula n’a plus jamais manqué un All-Star Game depuis ce Rising Stars Challenge 2009 et on le retrouvera une nouvelle fois en short dans la Team LeBron à Charlotte, ce dimanche.

Aujourd’hui membre des Warriors, Kevin Durant a bien évolué en dix ans. Sur ce laps de temps, il a été élu MVP de la saison régulière et des Finales (à deux reprises), tout en ayant remporté deux bagues. Un joueur hors norme, qui nous régale depuis plus d’une décennie, même si ses déclarations et choix de carrière ont parfois fait couler beaucoup d’encre.

boxscores Rising Stars Challenge 2009

Source : Basketball-Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top