All-Star Weekend

Flashback du Three-Point Contest 1991 à Charlotte : le doublé pour Craig Hodges, avec un incroyable record à la clé

Craig Hodges

Stephen who ?

Source image : YouTube

À la veille du Three-Point Contest, revenons sur le dernier concours à s’être déroulé à Charlotte. Remporté par Craig Hodges, il demeure historique en raison des records établis par le joueur des Bulls, qui tiennent toujours aujourd’hui.

Le concours à trois-points de 1991 est l’un des plus mémorables de l’histoire. Au Charlotte Coliseum, les huit participants sont tous de fines gâchettes : Terry Porter (41,5% de réussite du parking lors de la saison 1990-91), Danny Ainge (40,6%), Hersey Hawkins (40%), Glen Rice (38,6%), Tim Hardaway (38,5%), Dennis Scott (37,4%), Clyde Drexler (31,9%) et enfin, mais surtout, Craig Hodges (38,3%). Le shooteur des Bulls est le tenant du titre de l’événement et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il va pleinement assumer son statut. En effet, il va tout simplement nous offrir l’une des plus belles séries all-time du concours. Et, ce, sans les money-racks que nous pouvons connaître aujourd’hui.

Pour son premier passage, Craig Hodges a la main chaude et débute en inscrivant ses dix-neuf premiers tirs primés. Le nouveau record est établi et il ne risque pas de tomber de sitôt puisque seul Stephen Curry s’en est approché depuis, en enchaînant “seulement” treize shoots à trois-points en 2015. Au final, le sniper de Chicago termine à 24 points, en ayant réussi 21 de ses 25 tentatives (trois money-balls ont été converties). Il échoue à une unité du record de points réalisé sur une série au meilleur des 30 points (en 2014, le maximum est passé à 34), détenu par… Hodges depuis 1986. Seul Jason Kapono l’a égalé, en 2008. De plus, lors de ce passage, jamais autant de tirs (21) n’avaient été inscrits. Une fois encore, ce record n’a pas été battu ni même été égalé. Évidemment qualifié pour la finale, l’ami Craig ne réitérera pas une telle prestation lors de l’ultime tour mais réalisera tout de même un score de 17, suffisant pour devancer Terry Porter (12 points) et décrocher le trophée pour la seconde année consécutive. L’extérieur des Bulls ne s’arrêtera d’ailleurs pas en si bon chemin puisqu’il s’imposera une nouvelle fois en 1992, pour la troisième année d’affilée, un exploit seulement réalisé par Larry Bird, de 1986 à 1988.

C’est également en 1992 que Craig Hodges va raccrocher ses sneakers, alors que Chicago venait de remporter le deuxième de ses trois titres successifs. Il s’en est donc allé avec deux bagues NBA et en ayant gagné la réputation d’un shooteur d’une extrême propreté, en témoignent ses 40% de réussite derrière l’arc en 695 matchs disputés. Même si son volume de shoots pris était beaucoup moins important qu’aujourd’hui, le meneur passé par les Clippers, les Bucks, les Suns et les Bulls a tout de même terminé à deux reprises comme étant le joueur le plus adroit de la Ligue à trois-points, en 1985-86 (45,1%) et en 1987-88 (49,1%). Un shooteur fiable tournant à 8,5 points de moyenne en carrière, col-bleu par excellence et qui s’est avéré être un remplaçant précieux durant les deux campagnes victorieuses de la franchise de l’Illinois, en 1991 et 1992. Et puis, il ne faut surtout pas oublier qu’il fait partie de la légende du Three-Point Contest. Et ça, personne ne pourra lui enlever.

Quasiment trente ans après, le passage de Craig Hodges reste une référence du Three-Point Contest. Qui lui succédera à Charlotte samedi soir ? À vous de miser sur le bon poulain mais si quelqu’un pouvait attraper un coup de chaud similaire à celui de l’ancien joueur des Bulls, on signe immédiatement. Admirez et applaudissez.

Sources texte : NBA.com, Basketball-Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top