All-Star Weekend

Flashback du Three-Point Contest 2018 : le triomphe d’un Devin Booker en mode record, enfin un succès pour les Suns

Devin Booker

Le premier d’une longue liste ?

Source image : YouTube

Alors que les traditionnels concours du samedi soir auront lieu la nuit prochaine à Charlotte, patientons en nous remémorant l’édition 2018 du Three-Point Contest, qui a eu lieu à Los Angeles. Sacré pour la toute première fois, Devin Booker en a profité pour inscrire son nom dans le livre des records de l’événement.

Depuis quelques années, en raison de l’importance du tir primé qui ne cesse d’augmenter dans la NBA actuelle, le Three-Point Contest est devenu le plus relevé et le plus attendu de tous les concours du All-Star Weekend. La saison dernière, nous avions droit sur le papier à un plateau alléchant avec de nombreux spécialistes du shoot. Néanmoins, l’événement a globalement déçu (hormis en finale), malgré la présence de huit snipers de grande qualité : le lauréat 2016, Klay Thompson (44% de réussite derrière l’arc en 2017-18) – Tobias Harris (41,1%) – Paul George (40,1%) – Kyle Lowry (39,9%) – Wayne Ellington (39,2%) – Bradley Beal (37,5%) – le tenant du titre, Eric Gordon (35,9%) et enfin Devin Booker (38,3%), qui va en impressionner plus d’un en ce soir de février 2018.

Comme dit précédemment, le concours a été décevant dans l’ensemble, en témoigne ce premier tour au faible niveau avec un meilleur score à 19 points, pour Booker et Thompson, les deux arrières étant suivis de près par Harris et ses 18 unités. Les trois hommes se qualifient ainsi pour la finale tandis que l’aventure touche à sa fin pour Ellington (17), Beal (15), Gordon (12) qui n’a pas su défendre son titre correctement, Lowry (11) et George (9), ces deux derniers n’ayant pas fait honneur à leur statut de joueurs All-Stars. Place à l’ultime round donc, l’ami Tobias commençant et n’inscrivant que 17 petits points. Face à une telle opposition, cela risque de ne pas suffire et il en est conscient. Vient ensuite le tour de Book, qui va nous gratifier d’une performance all-time avec un record établi à 28 unités (sur 34 possibles, depuis l’instauration du money-rack en 2014) et 20 tirs réussis (sur un maximum de 25), le deuxième meilleur total dans l’histoire, en compagnie d’artilleurs de génie comme Mark Price, Jason Kapono, Stephen Curry, Kyrie Irving et Craig Hodges, ce dernier détenant d’ailleurs la meilleure marque (21). Sur le banc, Harris est impressionné et ne peut que s’incliner devant ce sniper au shoot si soyeux, qui fait ficelle quatre fois sur cinq. Après une telle prestation, la pression est sur les épaules de Klay, qui doit au moins égaler ce nouveau record pour espérer empocher une deuxième victoire dans la compétition. Malgré son vécu, le Warrior rend les armes en ayant réalisé un excellent score de 25. Insuffisant, la barre étant bien trop haute et son homologue des Suns trop fort, cette fois-ci. Un duel dantesque entre Booker et Thompson, souvent comparés l’un à l’autre, qui a vu le plus jeune des deux l’emporter pour sa deuxième participation (après 2016, quand il avait fait finale face aux Splash Brothers, en éliminant J.J. Redick et James Harden lors de la mort subite du premier tour). Devin succède ainsi à Eric Gordon, couronné en 2018.

Une victoire amplement méritée pour Devin Booker, l’un des tous meilleurs shooteurs de la Ligue malgré son jeune âge. À 22 ans, il deviendra prochainement le joueur le plus précoce à atteindre la barre des 500 tirs à trois-points inscrits, un record qui appartient actuellement à D’Angelo Russell. L’arrière de Phoenix est né quelques mois après le meneur de Brooklyn et il ne lui manque plus que seize réussites primées pour devancer son pote. La précocité, un terme qui désigne bien Book depuis le début de sa carrière et celui-ci ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Pour cela, il faudra toutefois que son corps le laisse tranquille car, jusqu’ici, il n’est guère épargné par les blessures. Sa saison 2018-19 est compliquée à ce niveau, l’extérieur des Suns étant souvent absent en raison de pépins physiques. Moins adroit longue distance, il signe son pire pourcentage en carrière dans l’exercice (32,5%) alors qu’il progressait année après année depuis ses débuts en NBA. À l’inverse, son adresse globale n’a jamais été aussi bonne (46%), ce qui est plutôt paradoxal. Individuellement, Devin surnage dans le marasme de l’Arizona avec quasiment 25 points, 4 rebonds et 7 passes de moyenne. En revanche, collectivement, c’est beaucoup plus compliqué, les hommes d’Igor Kokoskov possédant le pire bilan de la Conférence Ouest, 11 victoires pour 48 défaites. Booker pourra néanmoins oublier cette situation complexe à l’occasion du All-Star Weekend de Charlotte puisqu’il remettra son titre en jeu ce samedi. Peut-il réaliser la passe de deux ? Ses adversaires ne l’entendent évidemment pas de cette oreille.

Qui de Stephen Curry, Buddy Hield, Danny Green, Khris Middleton, Joe Harris, Seth Curry, Damian Lillard, Kemba Walker, Dirk Nowitzki ou Devin Booker l’emportera lors du Three-Point Contest 2019 ? La plateau est relevé et les prétendants ne manquent pas. En attendant, patientez en regardant les highlights du dernier concours.

Sources texte : NBA.com, Basketball-Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top