Thunder

Officiel : Markieff Morris débarque au Thunder, encore du renfort pour l’armée d’Oklahoma City

Markieff Morris
Source image : YouTube

Libre de pouvoir signer où il veut depuis son récent buy-out, Markieff Morris a trouvé sa nouvelle équipe et pas n’importe laquelle : le frère de Marcus débarque chez le Thunder pour dynamiter le banc local.

Sam Presti y est encore arrivé, sans faire de bruit. Le malin GM d’Oklahoma City, qui sent que son équipe est sur une excellente voie et pourrait faire du bruit lors des prochains Playoffs, se disait qu’il avait encore la possibilité d’améliorer son vestiaire en apportant un peu plus de punch, d’expérience, de caractère, de culot, de polyvalence et de ténacité. Des caractéristiques validées par Markieff Morris, l’ancien des Wizards ayant décidé de rejoindre Russell Westbrook et Paul George dans leur vallée selon Shams Charania de chez The Athletic. Présent à Washington depuis plus de trois ans, Markieff était le titulaire habituel de la capitale et offrait son lot habituel sur les parquets de la Maison-Blanche : des bastons, des isolations, près de 13 points de moyenne en jouant à l’ancienne, la base. Sans être une star, Kieff était un élément important de l’armée dirigée par Scott Brooks, notamment celle qui allait jusqu’au Game 7 des demi-finales à l’Est contre Boston. Le problème, c’est qu’une fois ce plafond atteint, Washington va tomber dans une sale spirale et l’avenir de Morris dans la capitale va s’assombrir. Blessures, recrutement incohérent, pétage de plomb dans le management puis drapeau blanc sur le banc des coachs, les Wizards n’avaient plus aucun business à gérer avec Momo et il fallait acter le divorce avant que cela devienne hideux. Transféré à New Orleans à la deadline, l’intéressé était ensuite coupé dans la foulée, lui permettant de choisir où il pouvait reprendre ses fautes techniques.

Et bien c’est tout trouvé, welcome to Oklahoma City, buddy. Markieff a montré qu’il pouvait bien viser, et c’est dans une équipe à fort potentiel qu’il a décidé d’apporter ses armes (au sens figuré). Le Thunder, qui se situe actuellement sur le podium de la Conférence Ouest et est globalement dans une excellente forme, semble un cran en-dessous d’une équipe comme Golden State, possédant une multitude de stars. Et quand bien même de nombreux observateurs pourraient caler OKC en finale de conférence, en tant que deuxième meilleure équipe de l’Ouest, cela n’a rien de cimenté ou de garanti. Les Playoffs sont une toute autre affaire que la saison régulière, et c’est dans ce sens que la signature de Markieff Morris est bien pensée. Capable de trouver ses points tout seul, ne demandant pas le ballon pour vivre et apportant une attitude de badass qui collera parfaitement à la mentalité de Westbrook, le vétéran pourrait tout de suite intégrer le banc de Billy Donovan et apporter une force offensive supplémentaire en cas de pépin. Jerami Grant et Patrick Patterson sont peut-être de sympathiques options au poste d’ailier-fort, mais Kieff peut les manger en attaque dans son sommeil lorsqu’il est motivé. En duo avec Dennis Schröder par exemple, voire en trio avec Nerlens Noël, Momo pourrait compléter idéalement l’effectif et permettre ainsi à OKC de rêver en grand à l’arrivée du printemps. Bien évidemment, il faudra faire attention au comportement du garçon, car en terme de nitroglycérine on est à 150 sur l’échelle de Richter, mais le cadre du Thunder devrait le régler bien plus que celui bordélique de Washington.

Les joueurs en buy-out commencent à trouver leur nouvelle équipe, et Markieff Morris a potentiellement touché le gros lot. Un renfort de qualité pour le Thunder, en attendant de voir son intégration dans les prochains jours.

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top