Knicks

Kevin Durant déplace les locaux de sa compagnie à New York : on préchauffe avant de signer cet été

Kevin Durant

Ah, les joies des rumeurs liées à l’immobilier. La dernière concerne Kevin Durant et les Knicks, puisque l’ailier a déplacé les locaux de sa compagnie Thirty Five Ventures du côté de New York. Ambiance chez Spike Lee.

On ne va pas se mentir, on adore ça. Dès qu’un type en NBA achète une baraque quelque part, on sort le popcorn et on fait du gossip à fond la caisse. Quand LeBron chope une maison à Los Angeles ? C’est juste un pied-à-terre, rien à signaler. Anthony Davis qui fait pareil l’été dernier ? Pas de quoi en faire une caisse, il aime juste le soleil. Et Kawhi Leonard ? Natif du coin, circulez y’a rien à voir. Les joueurs de la Ligue aiment Los Angeles, c’est un fait. Mais New York a aussi droit à son lot de rumeurs, et c’est Kevin Durant qui a été surveillé cette fois-ci par les agents immobiliers de Gotham. Basketteur H24, KD est aussi un businessman qui, en duo avec son agent Rich Kleiman, a lancé Thirty Five Ventures il y a quelques années. Une compagnie d’investissement qui permet notamment à Durant de miser sur les entreprises innovantes de demain, 50 boîtes ayant été financées par l’ailier des Warriors et son bras-droit. Gérée par 10 employés actuellement, la compagnie a donc magiquement déplacé ses locaux du côté de New York, pour des raisons qu’on peut déployer chacun de son côté. Pour le business, c’est forcément pratique vu le pouvoir d’attraction et de concentration qu’a la Big Apple. Pour Kleiman, c’est forcément un avantage car l’agent de KD veut se poser à NYC depuis des années et nombreux sont ceux qui pensent qu’il représente le plus grand pouvoir d’influence sur la machine à scorer, hormis la maman de Durant. Ce n’est un secret pour personne dans les coulisses de la Ligue, Kleiman a les Knicks dans son viseur et les négociations de cet été pourraient être corsées.

Le rapport avec le déplacement des locaux de Thirty Five Ventures ? Aucun, on fait juste des liens à la con pour s’amuser en plein mois de février. Enfin, si, on peut considérer que KD a peut-être déjà fixé un plan autour de New York dans les mois à venir, et que cela commence par réaliser quelques premiers mouvements discrets pendant l’hiver. Mais le débat reste le même en ce moment, que ce soit à Oakland comme autour du Madison Square Garden. Durant, qui veut avant tout jouer au basket et ne pas être gavé par les médias, peut-il joindre un marché gigantesque comme celui de NYC ? Quand on voit les difficultés rencontrées par l’ailier, notamment ces derniers temps, avec les journalistes qui butinent autour des Warriors, c’est tendu d’imaginer un avenir paisible pour Durant dans le bordel des médias agglutinés aux Knicks. Et c’est sans parler du niveau sportif de la franchise, qui a certes de quoi signer du beau monde mais ne possède aucune base compétitive indiquant à Durant qu’il peut viser le titre l’an prochain en s’installant dans le coin. Cependant, le challenge identitaire n’a quasiment pas d’équivalent. On le sait depuis des années maintenant, le prochain joueur qui remet New York sur le toit de la NBA devient président des States le lendemain matin. Et quand on voit à quel point la place de Durant dans la hiérarchie des joueurs n’a pas changé, même en étant double-champion et double-MVP des Finales en titre, on peut se demander si ce saut vers NYC sera le virage permettant à KD d’être un peu plus… vénéré.

Kevin Durant installe ses locaux à New York, Kevin Durant porte une casquette des Jets, Kevin Durant mange un hot dog, Kevin Durant a appelé son chien Yankee : préparez-vous, car les rumeurs ne font que commencer autour de KD à NYC.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top