Thunder

Thunder strike : 47-12-10 pour Paul George, 21-14-11 pour Russell Westbrook, double-triple-double !

Source image : NBA league Pass

Si le record all-time de la nuit était pour Russell Westbrook, c’est devant un duo exceptionnel que les fans du Thunder ont pu se lever et applaudir à en perdre les mains. Paul George d’un côté, le Brodie de l’autre, deux triple-doubles dans le même match, bonjour le tandem.

Voilà le luxe que possède Billy Donovan dans son effectif. Voilà, aussi, le niveau de jeu proposé par les deux stars d’OKC cette saison. Dans une nuit où Paul George claque 47 points, 12 rebonds et 10 passes, ce n’est pas lui mais bien Westbrook qui a droit aux plus grandes ovations. Pourquoi ? Parce que Russell claque son dixième triple-double consécutif et décroche un record all-time, tout simplement. Mais cette soirée du 11 février 2019 était globalement historique pour la franchise du Thunder, et il suffisait de voir l’interview d’après-match pour le comprendre. Devant les caméras locales, PG ne savait pas quoi dire, ne trouvait pas les mots pour décrire ce qui venait de se passer. Certes, ce ne sont que les Blazers qu’ils venaient de taper, une équipe déjà écartée il y a trois semaines à domicile. Mais la manière y était, les records y étaient, l’ambiance y était, les célébrations y étaient, et les complications aussi y étaient. Pas de Dennis Schröder sur le terrain ? Pas de problème. Misant tout sur son duo, OKC va profiter de la main sur-bouillante de George pour creuser l’écart, pendant que Westbrook fera les petites tâches éloignées du scoring et qui permettent à l’équipe de maintenir son avance. Encore une fois, c’est bien l’ailier qui réalisait le plus beau match des deux, s’il devait y avoir comparaison. Mais faut-il vraiment comparer ? Dans une nuit aussi historique, où les deux joueurs tapent des chest bump en pleine rencontre, non. En duo et en triple-double, Russell et Paulo ont touché le ciel.

Russell Westbrook : 21 points, 14 rebonds, 11 passes

Paul George : 47 points, 12 rebonds, 10 passes

Les pourcentages ? Vous connaissez déjà la chanson. PG13 a prolongé sa série de rencontres avec 5 tirs à trois-points minimum en prenant feu dès le début de la rencontre, son meneur a prolongé sa série de rencontres avec 5 immeubles construits en touillant le ciment dès le début de la rencontre. Mais là n’est pas vraiment le plus important. Ce qui était le plus marquant, et ceux qui ont vu le match en direct peuvent le témoigner, c’est cette aide mutuelle entre George et Westbrook afin de rentrer dans l’histoire main dans la main. Beh oui, évidemment que Paulo savait où en était son pote All-Star. Avec 9 triple-doubles de suite, 5 minutes à jouer dans le match et 5 passes décisives à réaliser, Russell était un peu court. C’est donc son acolyte qui décidait de terminer les Blazers en plantant bombe sur bombe à distance sur des caviars de son meneur, le dernier permettant à RW de caler son dixième TD consécutif. Une fois que cet accomplissement était géré ? C’était à George d’avoir son moment de gloire. Changement de rôle, cette fois c’est moi qui tiens la balle et toi qui shoote. Westbrook rentre un rare tire à trois-points, et voilà le triple-double pour Pidji. Au milieu du terrain, marqués par de grands sourires car sachant ce qu’ils venaient de réaliser, les deux stars célébraient leur accomplissement. Remis en question lors des derniers Playoffs, les leaders du Thunder ne pouvaient être plus en paix que cette nuit.

Car c’est bien un match all-time qui a été réalisé par le duo George – Westbrook cette nuit. Paulo, dans son coin, a renforcé son dossier MVP en offrant une nouvelle performance remarquable. Russell, à côté, a marqué un peu plus l’histoire en dépassant Wilt Chamberlain. Tout va bien à OKC ? Tout va bien à OKC.

1 Comment

1 Comment

  1. JD87

    12 février 2019 à 16 h 11 min at 16 h 11 min

    Oui… Tout va bien à OKC.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top