Equipes

Le Conseil de classe de la NBA, semaine #17 : sachez-le, la polygamie n’empêche pas de travailler

Trade deadline peut-être, mais pas une raison pour sécher les cours.

Source image : balleralert

Ça y est, les cancres ont enfin pris une semaine de vacances ! Quelques irréductibles persistent à défier l’autorité des profs de TrashTalk mais globalement, en terme de résultats, ces derniers jours ont été plutôt concluants. Seul élément perturbateur de cette bonne ambiance de travail, les changements de groupe. On le sait, ce jeudi est la dernière occasion pour les élèves d’intégrer une nouvelle bande avec laquelle  ils finiront l’année scolaire. Plusieurs enfants ont déjà été invités à changer de place tandis que les rumeurs concernant certains cas fusent aux quatre coins de la salle de classe. Mais remercions les surdoués, très nombreux, qui donnent du baume au cœur des professeurs. Et honnêtement, on ne crachera pas dessus. Allez, c’est l’heure de faire le bilan du 17ème Conseil de classe de la NBA. 

LES SURDOUÉS

#1. Malik Beasley

Stats contre les Rockets vendredi : 35 points, 2 rebonds, 3 passes, 70 % au tir, 5 sur 9 du parking

Appréciation : jamais facile de disputer un débat avec l’élève le plus barbu de la Grande Classe et sa bande. Mais ce n’est pas une barbe qui allait effrayer Malik. Très discret depuis le début de l’année scolaire, une intervention de temps à autre, peu d’opportunités pour prendre la parole au milieu des surdoués canadiens et serbes mais pas de quoi attirer le regard des professeurs. En tout cas, c’était avant ce vendredi. En plein débat avec les gamins de Houston, les pépites de Denver ont reçu l’aide surprise de Malik. Il a apporté une énergie et une envie communicative qui ont réveillé tout le groupe. Une prestation qui devrait lui permettre de grimper dans l’estime des profs de TrashTalk. À poursuivre sur cette lancée !

Note : 16,5 / 20

#2. Buddy Hield

Stats face aux Sixers samedi : 34 points, 6 rebonds, 3 passes, 57 % au shoot, 7 sur 13 à trois points

Appréciation : petit à petit, Buddy trouve sa place parmi les bons, voir très bons élèves de la classe. Moqué l’année dernière en raison de ses interventions bien trop souvent hors sujet, il a su modéré ses prises de paroles. Sans parler de la pertinence de ses propos au niveau de certains enfants comme Klay Thompson. L’assiduité dont font preuve ses camarade De’Aaron, Bogdan et compagnie y est aussi pour beaucoup dans le développement de Buddy. Une très bonne première partie qui lui a valu sa place pour le concours d’orthographe du All-Star Week-end à venir. Cela peut se discuter mais il aurait aussi pu faire partie de la grande journée de cours prévue le 18 février, avec les meilleurs élèves de la classe.

Note : 16 / 20

#3. Lou Williams

Stats en moyenne sur la semaine : 28 points, 3 rebonds, 6 passes, 48 % de réussite, 55 % from downtown

Appréciation : qui a dit que le fait d’avoir plusieurs petites copines nuisait à la réussite scolaire d’un élève ? Certainement pas Lou en tout cas. Si l’on émet quelques soupçons concernant les substances qu’il ingurgite avant d’arriver à l’école, on ne peut rien dire sur la qualité des devoirs rendus cette semaine. Lou commence les contrôles avec un peu de retard, le temps de se réveiller tranquillement, mais lorsqu’il est concentré comme il l’a été ces derniers jours, c’est un pur régal pour les profs de TrashTalk. Le style d’écriture est soyeux, les fautes d’orthographe sont aux abonnés absents et les dissertations d’une fluidité déconcertante. Mis à part reconnaitre les capacités intellectuelles extraordinaires de Lou, il n’y a rien d’autre à dire.

Note : 15 / 20

LES CANCRES

#1. Michael Beasley + Javale McGee

Appréciation : les enfants de Los Angeles, il va falloir se ressaisir ! Avec les rumeurs qui pourraient se concrétiser en la dispersion totale de la bande, on peut comprendre que l’ambiance de travail ne soit pas optimale. Et si en plus de cela, les élèves commencent à se taper dessus, ils ne vont pas s’en sortir. En sortant de la classe, le patron de la troupe, Luke, a voulu recadrer Michael et Javale. Ces derniers n’ont pas toléré les remarques et les trois en sont presque venus aux mains. On a beau connaitre les capacités intellectuelles assez limitées des deux chenapans mais on ne peut pas excuser un tel comportement. Ce sera donc un avertissement pour le duo de génie. Et cet avertissement concerne tout le monde ! Que ce soient les cancres qui se battent au fond de la salle, papa LeBron mais aussi les chefs de groupe, Magic Johnson et Rob Pelinka. C’est bien beau de penser à se débarrasser de toute la troupe mais remettez vous un peu au travail !

#2. Shabazz Napier

Stats contre les Bucks lundi : 15 points, 4 rebonds, 4 passes, 26 % au shoot, 0 sur 10 derrière l’arc

Appréciation : dans le sillage de D’Angelo et de Spencer, Shabazz s’épanouit totalement au sein de la troupe de Brooklyn. Les devoirs sont corrects, l’implication est difficilement critiquable et l’attitude toujours irréprochable. Cependant, cela ne va pas empêcher les profs de TrashTalk de critiquer Shabazz quand il se disperse. Pendant l’atelier « tir à trois points », d’ordinaire maitrisé par les enfants de Brooklyn, qui opposait les Nets aux gamins du Wisconsin lundi, Shabazz s’est montré indiscipliné. 10 réponses données, pas une n’a été exacte. Un jour sans, ça peut arriver à tout le monde mais il faut savoir laisser répondre ses camarades lorsque l’on est un peu fatigué. On ne se fait pas trop de soucis pour la suite mais que ça ne se reproduise plus !

Note : 03 / 20

#3. Damian Lillard

Stats face au Heat mardi : 13 points, 3 rebonds, 10 passes, 33 % au tir, 2 sur 10 du parking

Appréciation : parents de Damian, ne paniquez pas, on ne va pas taper sur les doigts du petit pour une mauvaise note (une des seules de l’année). D’autant plus que le devoir précédent était en tout point très bon. S’il fait partie des meilleurs élèves depuis le jour de la rentrée, Damian a eu un petit coup de mou mardi. Mis en difficulté par les arguments agressifs des enfants de Miami, il n’a pas su répondre. Ses prises de paroles étaient souvent trop approximatives pour déstabiliser le groupe du Heat, parfaitement préparé pour contredire les interventions de Damian. Difficile de reprendre le rythme après 5 jours passés à la maison à jouer sur NBA 2K.

Note : 08 / 20

Vous remarquerez que James Harden n’a pas été mentionné dans ce Conseil de classe… Pour cause, les 41/20 obtenu à chaque contrôle sont tellement récurrents que l’on devrait lui donner les félicitations toutes les semaines. Et on ne mettra pas les autres élèves de coté au profit de ce surdoué qui a tendance à faire le lèche-cul de temps en temps. Pas de ça au sein de la Grande Classe. Alors prenez des notes et on se retrouve dans quelques jours pour débriefer une semaine que l’on espère studieuse.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top