Blazers

Damian Lillard et C.J. McCollum s’amusent avec Utah : 66 points à eux deux, et si le meilleur backcourt… non rien

lillard mccollum

36 points pour Dame, 30 pour C.J., et un blowout face au Jazz. Soirée parfaite à Portland !

Source image : YouTube

Dans une nuit composée de peu d’affiches alléchantes, le Portland-Utah faisait figure de main event. Et dans ce choc de la division Northwest, Damian Lillard et C.J. McCollum ont fait des ravages pour offrir aux Blazers une troisième victoire consécutive. 

132-105. Les Blazers n’ont laissé aucune chance à Utah. Aucune. Vu la forme actuelle de Rudy Gobert et ses potes, qui restaient sur neuf victoires lors des dix derniers matchs avant cette rencontre, on ne s’attendait pas vraiment à ce genre de résultat, même si Portland était également sur une excellente dynamique, en particulier au Moda Center. En effet, on pensait plutôt que le Jazz allait poser de vrais soucis aux Pionniers, privés notamment de leur pivot titulaire Jusuf Nurkic. Et puis il ne faut pas oublier que les hommes de Quin Snyder forment l’une des meilleures défenses de toute la NBA, eux qui possèdent quand même la deuxième efficacité défensive de la ligue cette saison, à égalité avec Boston et juste derrière les Bucks de Milwaukee. Sauf que voilà, Portland possède dans ses rangs deux joueurs capables d’exploser à tout moment. Deux joueurs ? Deux snipers plutôt. Quand il y en a un qui est en feu, c’est déjà compliqué. Mais quand les deux cartonnent en même temps, ça devient carrément mission impossible pour l’adversaire. Et ce n’est pas le Jazz qui va dire le contraire aujourd’hui. On parle évidemment de Damian Lillard et C.J. McCollum, les deux compères du backcourt. La nuit dernière, devant leur public, ils ont chacun réalisé une superbe performance et Utah n’a rien pu faire. Trop de talent, trop d’adresse, trop de confiance.

On commence par Dame Dolla. Absent lors de la dernière rencontre des Blazers face aux Hawks à cause d’une petite douleur au genou, le meneur de Portland a signé un retour tonitruant avec 36 points au compteur à 12/21 au tir, dont 3/7 du parking et 9/9 aux lancers francs. Mais outre le scoring, Lillard a également eu un vrai impact dans les autres secteurs du jeu, comme le prouvent ses huit rebonds mais surtout ses onze passes décisives. Bref, une performance de patron qui fait le bonheur de tous ceux qui ont eu la bonne idée de le sélectionner en TTFL hier soir. Et que dire de son copain C.J. ? En l’absence de Dame contre Atlanta, il avait déjà brillé en réalisant son premier triple-double en carrière. Et il a remis le couvert la nuit dernière face au Jazz. Mais cette fois-ci, McCollum a surtout cartonné dans un rôle de scoreur pur, lui qui a terminé avec 30 pions dans la besace et surtout des pourcentages au tir exceptionnels avec un 12/17 au shoot, à 3/5 derrière l’arc. On retiendra notamment son premier quart-temps de rêve, dans lequel il a fortement aidé Portland à creuser rapidement l’écart sur Utah. Au cours des douze premières minutes, C.J. a inscrit 20 des 45 points de son équipe, en réussissant neuf tirs sur…neuf tentatives. Juste parfait ! Mené de 18 unités au terme du premier quart-temps, le Jazz n’a jamais vraiment réussi à s’en remettre. Utah a tenté de recoller tant bien que mal pendant la rencontre, mais sans succès.

Quand Damian Lillard et C.J. McCollum jouent comme ça, il n’y a pas grand chose à faire. Décidément, Portland est la bête noire du Jazz en ce moment, étant donné que ses deux dernières défaites ont été subies face aux Blazers, une fois à domicile le 21 janvier dernier et donc une fois à l’extérieur hier soir.

blazers jazz

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top